Navigation







Conservateurs des Musées - Historiens de l’Art - Collectionneur

MARQUET de VASSELOT Jean Joseph (1871-1946)

52eme division
vendredi 25 décembre 2009.
 

Conservateur des Musées nationaux

MARQUET DE VASSELOT, Jean-Joseph, voit le jour le 26 septembre 1871 à Paris. Décédé le 12 août 1946,à Paris)

Conservateur des Musées nationaux, Historien de l’art, collectionneur

Sujets d’étude :

Émaux de Limoges (Moyen Âge, Renaissance), orfèvrerie médiévale et renaissante, trésors du Moyen Âge, sculpture gothique, histoire du palais et du musée du Louvre, sculpture et tapisserie du XVIIIe siècle, faïences et céramiques

Il fait sa scolarité à Paris, au collège Stanislas.

1892 : licencié ès lettres à la Sorbonne, Paris.

1893-1896 : élève de l’École du Louvre : fréquente les cours de Louis Courajod (1894-1896), Georges Lafenestre (1894-1895), André Michel (1896-1897), Émile Molinier (1895-1897), Edmond Pottier (1894-1895) ; camarade de Gaston Brière, Paul Vitry et Victor Martin Le Roy, son futur beau-père - auditeur assidu des cours d’Émile Molinier 1893 (juillet) : chargé par le ministre de l’Instruction publique, des Beaux-Arts et des Cultes, à la demande du directeur des Musées nationaux et de l’École du Louvre, d’une mission en Allemagne pour étudier l’organisation des musées ; visite les musées de Munich, Nuremberg, Dresde, Berlin, Cassel, Francfort et Cologne.

1895 : devient membre de la Société nationale des antiquaires de France. 1896 : soutient sa thèse de l’École du Louvre, intitulée Essai sur les influences orientales dans la sculpture et l’enluminure françaises au XIe siècle, sous la direction de Louis Courajod ; reçu avec éloges.

1896 : nommé attaché libre au musée de Versailles. 1896-1902 : attaché libre au musée de Versailles. 1902 : nommé attaché au département des objets d’art du musée du Louvre. 1905 : élu membre résidant de la Société nationale des antiquaires de France.

Le 26 juin 1906, il épouse Jehanne Marie Victoire Martin Le Roy, fille du collectionneur Victor Martin Le Roy.

1910 : devient conservateur adjoint au département des objets d’art du musée du Louvre. 1913 : secrétaire de la Société nationale des antiquaires de France. 1916 : mobilisé au bureau de la Presse auprès du secrétariat d’État major. 1918 : part pour Toulouse après l’armistice, pour prendre la tête du vaste dépôt des musées et assurer le rapatriement des œuvres d’art ; élu au conseil de la Société de la Ville de Paris.

1919 : membre de l’Union centrale des Arts décoratifs. 1920 : cofonde l’Association générale des conservateurs de collections publiques françaises. 1921 : élu président de la Société de l’histoire de l’art français, charge qu’il occupe à nouveau en 1930. 1923 : nommé conservateur au département des Objets d’art du musée du Louvre le 1er juillet, succédant à Gaston Migeon. 1926 : directeur du musée de Cluny, nouvellement rattaché au département des objets d’art du musée du Louvre. 1927 : réorganisation du musée de Cluny, suite à de grands travaux de consolidation du logis abbatial. 1927 : chargé de l’aménagement du château de Pau et de ses collections.

1929-1936 : coordonne la construction de l’église du Sacré-Cœur des étudiants à Gentilly, fondée par sa tante, Mme Pierre Lebaudy, qui exécute une disposition testamentaire de son défunt mari. 1933 : prend une retraite anticipée, « plein de chagrin de la mort de son fils aîné » (Pierre Verlet). 1934 : membre du Conseil des amis du Louvre. 1936 : nommé conservateur honoraire des Musées nationaux ; présente sa candidature à l’Académie des inscriptions et belles-lettres. 1937 : membre honoraire de la Société nationale des antiquaires de France. 1940 (juillet-août) : chargé d’inspecter les monuments, les musées et les dépôts d’œuvres d’art des départements de Seine-et-Oise et de l’Eure, et des villes de Soissons et de Laon.

1942 : membre du conseil technique des Musées nationaux.

Officier de l’Instruction publique (1912) ; officier de la Légion d’honneur (décembre 1932) ; Honorary Fellow de la Society of Antiquaries de Londres (1922) ; président de la Société nationale des antiquaires de France ; membre de la Society of Antiquaries of London ; membre de la Société des amis du Lyon.

Décédé en 1946, il repose dans la 562e division.

Sources : Auteur de la notice (extraits) : TOMASI Michele.