Navigation







Peintres - Dessinateurs - Illustrateurs

VEYRASSAT Jules Jacques (1828-1893)

44eme division (7eme ligne, M, 15)
jeudi 24 décembre 2009.
 

Peintre de l’Ecole de Barbizon

Jules Jacques Veyrassat, né en 1828 et mort en 1893, est un peintre français associé à l’École de Barbizon.

Jules Jacques Veyrassat étudie à Paris avec Henri Lehmann, et expose ses premières œuvres au Salon en 1848.

Veyrassat s’est largement distingué en France par sa peinture, mais il a attiré davantage l’attention quand il a commencé à travailler en tant que graveur dans les années 1860.

Son travail de gravure en 1866 et 1869 lui valu plusieurs médailles. Sa compétence en tant que graveur a en outre été reconnue quand le savant britannique Philip Gilbert Hamerton (1834-1894) lui a demandé de travailler pour plusieurs de ses livres sur l’art de la gravure, Chapters on Animals (1874)(1874) avec Hamerton, Karl Bodmer, 1809-1893 et de Etching and Etchers(1880), une troisième édition à laquelle participent d’autres artistes tels Whistler, Haden, Palmer, Josef Israëls, Jacquemart, Adolphe Appian, Legros, Unger, Hubert von Herkomer.

Veyrassat continue d’accumuler les succès et la reconnaissance à la fois pour son travail de peintre et de graveur. Il reçoit une autre médaille pour sa peinture en 1872. Enfin, en 1878, il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur au Salon. Il est l’un des peintres et graveurs le plus décoré pour ses travaux sur la nature.

Veyrassat est généralement associé à l’École de Barbizon. Son travail est souvent comparé au peintre et graveur Charles Jacque (1813-1894) et également à Jean-François Millet (1814-1875) qu’il a bien connu. Veyrassat a développé et appliqué la technique et le style de l’école de Barbizon, notamment sur son observation de la vie rurale de la France profonde de l’époque. Veyrassat a fait de remarquables représentations de l’élevage et du travail des chevaux dans la vie agricole. Veyrassat n’a jamais quitté son pays d’origine, la France, mais sa renommée a fait le tour de toute l’Europe. Il est sans doute plus connu en Grande-Bretagne que dans son pays natal.

Il est décédé en 1893, et repose dans la 44e division.