Navigation







Chanteurs lyriques - Opéra - Art du chant

VERGNET Edmond Alphonse Léon (1850-1904)

62eme division (1ere ligne, AG, 3)
jeudi 24 décembre 2009.
 

Chanteur lyrique

Edmond Vergnet (Edmond-Alphonse Vergnet) voit le jour à Montpellier , le 4 Juillet 1850, décédé à Nice le 15 février 1904.

Ténor français. Il étudie à Paris, faisant ses débuts à l’Opéra en 1874 dans le rôle de Raimbaut (Robert le diable).

Il a également chanté Faust, Léopold (La Juive), Ruodi (Guillaume Tell), Laerte (Hamlet), Don Ottavio, Fernand (La favorite), Max (Der Freischütz), Alim (Le Roi de Lahore), Jean de Leyde, Vasco da Gama, Samson et Lohengrin.

Au Théâtre de la Monnaie, à Bruxelles, il crée Jean Baptiste, dans Jules Massenet dans Hérodiade (1881) et Shahabarim de Ernest Reyer, Salammbô (1890).

Il a chanté au Covent Garden (1881 - 2), Radames, Faust, Belmonte et de Wilhelm Meister.

En 1883, il a créé Admète dans Alfredo Catalani Dejanice à la Scala.

A Monte Carlo (1884 - 9) il a chanté Riccardo (Ballo), Fra Diavolo, Raoul, Gaetano Donizetti Edgardo, le duc, Gérald (Lakmé) et Florestan.

Il a créé Zarastra dans le Mage Le Massenet à l’Opéra (1891) et Dominique à Alfred Bruneau dans ’L’Attaque du Moulin à l’Opéra-Comique (1894).

Il a été professeur au Conservatoire de Musique

Il est décédé à Nice en 1904, et repose dans la 62e division