Navigation







Publicistes - Ecrivains - Littérateurs

TOUSSENEL Alphonse (1803-1885)

16eme division (4eme ligne, V, 29)
jeudi 24 décembre 2009.
 

Ecrivain et journaliste

Alphonse Toussenel voit le jour 17 mars 1803 à Montreuil-Bellay. - 30 avril 1885 à Paris,Ecrivain et journaliste français.

Socialiste utopique et disciple de Fourier, il était aussi anglophobe et antisémite. Il fut rédacteur en chef du journal La Paix. Ses études d’histoire naturelle lui servaient à véhiculer ses idées politiques.

Citations :

« L’ours symbolise l’esprit de rétrogradation systématique et d’anarchie incorrigible qui prohibe la clémence. L’ours est en effet l’incarnation vivante de l’hostilité au progrès et la protestation armée des prétendus droits de la bête contre l’autorité de l’homme. »

L’Esprit des bêtes.

« Toutes les fois qu’il s’agit de faire un mauvais coup, la mauvaise bête est là. Les mœurs du Renard, curieuses à étudier, sont la peinture exacte de celles d’une foule de civilisés de bas étage, et notamment du voleur à la tire, du filou, de l’escroc, du débitant félon. Si les animaux tiennent jamais boutique, je parie tout ce qu’on voudra que c’est un Renard qui sera premier boutiquier. »

Principaux ouvrages :

Les Juifs, rois de l’époque : histoire de la féodalité financière (1847). L’Esprit des bêtes. Vénerie française et zoologie passionnelle (1847). Travail et fainéantise, programme démocratique (1849). L’Esprit des bêtes. Le monde des oiseaux, ornithologie passionnelle (1853-55). Tristia, histoire des misères et des fléaux de la chasse de France (1863).

Bibliographie :

Émile Chevalier, Un naturaliste angevin : Alphonse Toussenel : 1803-1885, Germain et Grassin, 1897.

Louis Thomas, Alphonse Toussenel : Socialiste national antisémite (1803-1885), Paris, Mercure de France, 1941.

Alphonse Toussenel repose dans la 16e division.