Navigation







Peintres - Dessinateurs - Illustrateurs

MULLER Charles Louis (1769-1892)

56eme division (8eme ligne, X, 15)
mercredi 23 décembre 2009.
 

Peintre d’histoire

Charles Louis Müller, né à Paris en 1815 et mort à Paris en 1892, est un peintre français.

Surnommé Muller de Paris, élève de Gros et de Coignet.

Membre de l’Institut.

Il a travaillé avec l’architecte Hector Lefuel lors de la création du Nouveau-Louvre (1854-1857) pour Napoléon III. Il a notamment décoré le plafond du salon Denon (encore visible), ainsi que la salle des États (actuelle salle où l’on peut admirer la Joconde).

Malheureusement, cette salle a été détruite par un incendie, et il ne reste rien de cette partie de l’œuvre de cet artiste.

La décoration de cette salle a été réalisée de 1863 à 1866. Elle est dédiée au mécénat artistique des souverains français Saint Louis, François Ier, Louis XIV et Napoléon Ier. Une composition centrale représente "Napoléon III écrivant", symbolisant la France.

Chaque règne est dépeint dans un compartiment semi-circulaire surmontant deux figures symboliques représentant chacune un courant/idée caractéristique de l’art à cette époque. Parmi ces génies sous apparence féminine, on peut distinguer l’Observation, l’Étude, la Naïveté, la Fantaisie, la Pensée, l’Inspiration, le Goût, l’Invention.

Charles Louis Müller accorde une grande attention aux visages et aux expressions de ses personnages. Ainsi, il commence toujours par faire des études poussées (dessins ou peintures) des parties expressives du corps (visage, mains, positions) avant de se préoccuper des vêtements et du décor.

Une vingtaine de ses dessins ou peintures préparatoires à la décoration du plafond de la salle Denon sont visibles dans la galerie d’Actualité du département des Arts Graphiques du musée du Louvre.

Œuvres : Appel des dernières victimes de la Terreur dans la prison de Saint-Lazare, 9 thermidor (1794), Versailles ; musée national du château et des Trianons.