Navigation







Compositeurs de Musique - Chefs d’orchestre

WALDTEUFEL Charles Emile (1837-1915)

90eme division
mardi 8 novembre 2005.
 

Le Strauss français

Charles Emile Lévy est connu sous le nom d’Emile Waldteufel. Ce compositeur français est né à Strasbourg le 9 décembre 1837. Il est issu d’une famille de musiciens, le fondateur en étant Moyse Lévy, musicien ambulant à Bischheim en Alsace.

C’est lui qui choisit le pseudonyme de Waldteufel. Un de ses fils, Lazare (1801-1884), fut pianiste et professeur de chant. Il eut deux fils, Isaac, dit Léon et Charles Emile qui fut le plus talentueux et le plus brillant de la lignée.

La famille monte à Paris en 1844. Emile fut inscrit au conservatoire pour y apprendre le violon. Il eut Jules Massenet comme camarade de classe. De par sa formation, Emile composa toutes ses œuvres au piano avant de les transcrire pour l’orchestre.

Tout le monde connaît le traditionnel concert du Nouvel An à Vienne, où sont brillamment exécutées les polkas et valses des Strauss, au même titre, Waldteufel fut réputé pour ses bals impériaux voulus par l’Impératrice Eugénie. Elle le hissa au poste de directeur des bals impériaux en 1865, il fut son pianiste attitré.

Ce fut un travailleur acharné, ce qui lui valu le soutient et la reconnaissance d’Hector Berlioz et de Charles Gounod qui qualifiera la musique d’Emile de « Strauss en plus français ». C’est lui qui organisa les fameuses soirées dansantes de Biarritz et de Compiègne.

A partir de 1867, son orchestre anima les bals des Tuileries, puis à l’Elysée après la guerre de 1870. Il fut remarqué par le prince de Galles, le futur Edouard VII, qui lui proposa de le faire connaître en Angleterre. Il signa un contrat avec une grande société d’édition londonienne : Hopwood & Crew, ce qui lui permit d’être joué lors des bals de la Reine Victoria à Buckingham Palace. Il y domina de sa musique pendant des années.

Sa célèbre composition Les Patineurs en 1882, lui ouvrit la porte à la consécration mondiale, il fut joué à Londres, à Berlin, et à Paris jusqu’à l’aube du XXe siècle. En 1873, il occupa le poste de directeur des bals de la présidence.

Ce fut le musicien de l’aristocratie européenne. De nos jours, l’utilisation comme générique de l’émission télévisée française Ciné Club, a permit sa redécouverte à la fin du XXe siècle.

Il est décédé le 12 février 1915.

La Valse des patineurs - E. Waldteufel