Navigation







Poétes - Littérateurs - Hommes de lettres

GLATIGNY Joseph Albert Alexandre (1839-1873)

72eme division (2eme ligne, V, 3)
lundi 21 décembre 2009.
 

Poéte, homme de lettres

Albert Joseph Alexandre GLATIGNY, comédien, poète et auteur dramatique français voit le jour à Lillebonne le 21 mai 1839, décédé à Sèvres le 16 avril 1873.

Oeuvres principales : Les vignes folles (1860), Les flèches d’or (1864), L’illustre Brizacier (1873),...

Albert Glatigny a reçu, pour l’ensemble de son œuvre, le prix de littérature de l’Académie française en 1917.

Publications : Les Vignes folles, poésies (1860). Les Flèches d’or, poésies (1864). Joyeusetés galantes et autres du vidame Bonaventure de La Braguette (1866). Le Jour de l’an d’un vagabond (1869). Le Fer rouge, nouveaux châtiments (1870). Gilles et pasquins (1872)...

Œuvres d’Albert Glatigny. Poésies complètes. Les Vignes folles. Les Flèches d’or. Gilles et Pasquins, notice par Anatole France (1879).

Lettres d’Albert Glatigny à Théodore de Banville, préface par Guy Chastel (1923).

Lettres inédites de Albert Glatigny, publiées par Victor Sanson (1932).

Pages retrouvées. Les Héritiers de Scarron, roman comique du XIXe siècle (1940).

Au Théâtre : L’Ombre de Callot, prologue en vers en 1 acte, Nancy, Théâtre, 26 septembre 1863. Vers les saules, comédie, Vichy, Casino, 25 juin 1864.

Prologue, Paris, Théâtre des Délassements-Comiques, 4 mai 1867.

Le Bois, comédie en 1 acte, Bayonne, Théâtre, 1er janvier 1868.

Pès de Puyane, maire de Bayonne, drame en 3 actes, Bayonne, Théâtre, 2 mai 1868.

Le Compliment à Molière, à-propos en 1 acte, Paris, Théâtre de l’Odéon, 15 janvier 1872.

Les Folies-Marigny. Prologue, Paris, Les Folies-Marigny, 8 mars 1872.

Le Singe, comédie en 1 acte (1872).

L’Illustre Brizacier, drame en 1 acte (1873).

Scapin maquereau, drame en deux actes (1883).

Erreur n’est pas compte, proverbe en un acte (1925)...

Wikisource propose un ou plusieurs textes écrits par Albert Glatigny.

Sources : Job-Lazare, Albert Glatigny, sa vie, son œuvre, Paris, Bécus, 1878.

Anatole France, Albert Glatigny (1879).