Navigation







Ecrivains - Vaudevillistes - Auteurs dramatiques

LAUZANNE DE VAUX ROUSSEL Augustin Théodore, chevalier (1805-1877)

54eme division (1ere ligne, U, 11)
samedi 12 décembre 2009.
 

Auteur dramatique

Augustin-Théodore de Lauzanne, chevalier de Vaux-Roussel, voit le jour à Vernelle, le 4 novembre 1805.

Décédé le 15 octobre 1877 à Paris.

Auteur dramatique et vaudevilliste français.

À treize ans, Lauzanne était venu à Paris où il avait grandi, s’occupant de littérature et surtout de théâtre. Un ami lui donna un jour une lettre de recommandation pour Duvert, qui avait déjà fait jouer quelques pièces. - J’ai connu à la pension un M. de Lauzanne, qui m’aimait beaucoup, et me faisait sauter sur ses genoux, dit Duvert au jeune homme. - C’était mon père, répondit l’autre.

C’est de ce jour que naquirent des relations qui ne tardèrent pas à se changer en amitié véritable. Les nœuds de cette affection furent resserrés encore par un mariage qui fit entrer plus tard de Lauzanne dans la famille de Duvert qui, s’étant marié vers 1825, n’eut jamais de ce mariage qu’une fille qu’épousa Lauzanne, qui devint ainsi le gendre et le fils adoptif de celui dont il était le collaborateur.

Lauzanne débuta avec bonheur au théâtre par une parodie en vers burlesques du drame d’Hernani : Harnali, ou la Contrainte par cor (23 mars 1830), interprété par Arnal, eut une longue suite de représentations.

Lauzanne devint dès lors le collaborateur intime de Duvert. Des succès nombreux, dus à cette communauté de travail, ont réuni leur nom d’une façon inséparable sous la forme de Duvert et Lauzanne.

Parmi les pièces les mieux accueillies, on cite : M. Chapotard (1831) ; L’Assassin (1833) ; la Filature (1834) ; M. et Mme Mochard (1836) ; la Femme de ménage (1839) ; Riche d’amour, Beau gaillard, Capitaine de voleurs (1846) ; la Poésie des amours (1849) ; À la Bastille, le Pont cassé, Supplice de Tantale (1850) ; Ce que femme veut, etc.

Lauzanne a été décoré de la Légion d’honneur en 1853.

Il s’est éteint à Paris le 15 octobre 1877, il repose dans la 54eme division.

Revue de presse (1877)

14 octobre 1877.

« M. Lauzanne de Vaux-Roussel, auteur dramatique, vient de mourir. M. Lauzanne fut un des vaudevillistes les plus en vogue des théâtres de genre.

Il débuta par une parodie d’Hernani qui obtint un grand succès : Harnali, ou la Contrainte par cor, puis fit représenter un nombre important de pièces, la plupart en collaboration avec Duvert, son beau-père.

Il était né en 1805, à Vernelle (Seine-et-Marne). »

(Source : L’Univers, édition du 18 octobre 1877)

Sources : Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, Paris, Hachette, 1880, p. 1100.

Photo : D’après Pierre-Yves Beaudoin (2017)

(APPL 2017)