Navigation







Littérateurs - Journalistes - Ecrivains

HERVE Edouard (1835-1899)

26eme division
vendredi 25 septembre 2009.
 

Journaliste et littérateur

Édouard Hervé voit le jour le 28 mai 1835 à Saint-Denis de La Réunion.

Journaliste et homme politique français.

Normalien, conseiller municipal de Paris et conseiller du « comte de Paris », il collabore à plusieurs journaux, dont Le Journal de Genève et L’Époque. En 1867, il fonde Le Journal de Paris, qui sera supprimé par la Commune en 1871 lorsqu’il écrit à propos des manifestations de mars : « La manière dont la population de Paris a manifesté hier sa satisfaction était plus que frivole, et nous craignons que cela n’empire avec le temps. Paris a maintenant un air de fête qui est tout à fait déplacé, et si nous ne voulons pas qu’on nous appelle les Parisiens de la décadence, il faut mettre un terme à cet ordre de choses. »

En 1873, il fonde Le Soleil, premier grand quotidien à 5 centimes, de tendance monarchiste, dont la publication se poursuivra jusqu’en juin 1915.

Édouard Hervé est aussi l’auteur de quelques ouvrages historiques, qui sont en fait des compilations de ses articles. Il est élu membre de l’Académie française en 1886.

On lui doit : Une page de l’histoire d’Angleterre. Les Élections de 1868. Le Cabinet Gladstone. La Réforme de l’Église d’Irlande (1869) La Crise irlandaise, depuis la fin du dix-huitième siècle jusqu’à nos jours (1885). Trente Ans de politique, quelques articles et discours (1899)

Edouard Hervé s’est éteint à Paris le 4 janvier 1899.