Navigation







L’art funéraire et la Corée

Les tombeaux royaux coréens

Les tombeaux de la dynastie Joseon
samedi 19 septembre 2009.
 

De belles images pour un bel article, l’oeil et la plume de notre ami Shin Kwang-soon....

L’Art funéraire ancien du pays du matin calme...

Un joli cadeau pour l’APPL...

Les tombeaux royaux coréens

Le comité du patrimoine mondial de l’Unesco vient de désigner les 42 tombeaux royaux de la dynastie Joseon comme patrimoine mondial. D’après ce comité, il est unique au monde que tous les tombeaux de la dynastie Joseon se préservent parfaitement pendant cinq siècles. Il suffit de comparer avec le cas de la dynastie capétienne dans laquelle la nécropole royale de Saint-Denis fut profanée par les révolutionnaires qui s’attaquèrent aux symboles de la monarchie.

Le royaume Joseon fut fondé en 1392 et s’écroula en 1910 par l’empire Nippon. Entre-temps, 27 rois ont régné. Le royaume Joseon a également adopté la théorie de Feng Shui. C’est la raison pour laquelle le centre historique de Séoul, capitale de la dynastie Joseon s’est édifié sur un site adossé à la montagne et ouvert vers le fleuve Han, répondant ainsi à des critères géomantiques favorables. Il en est de même pour l’emplacement du tombeau. Il y avait au moins trois conditions à remplir en tout. Primo, il faut avoir une colline derrière le tombeau. Secondo, devant le tombeau, il faut avoir un champ plat et la rivière ou le courant d’eau. Tercio, le tombeau doit être bien ensoleillé et la terre ne doit pas être humide.

Le royaume Joseon a adopté le confusianisme au pied de la lettre. La cérémonie funéraire et la construction du tombeau constituent des actes de règne du royaume elles-même. Dans cette logique, il est tout à fait normal que les meilleurs architectes et les artisans soient mobilisés pour achever cette ouvrage prestigieux.

Parmi 42 tombeaux, mis à part deux, les tombeaux royaux n’ont pas été déterrés, car les artisans ont employé des méthodes anti-vol ultra sophistiquées : La chaux, la terre jaune et le sable furent remplis entre le cercueil et la chambre de pierre. La combinaison des trois matières demeure secrète. Le cercueil et la chambre de pierre deviennent aussi forts que la pierre. Ce n’est pas tout. On planta des chênes autour du tombeau afin d’empêcher l’incendie de se propager facilement. Il en est de même pour des aunes plantées près de la porte du tombeau.

Le plus grand ensemble des tombeaux se trouve près de Séoul, Dong-gu-neung (est-neuf-tombeau), ’les neuf tombeaux de l’Est’. Il y a neuf divisions de tombeaux, neuf rois et neuf reines.

L’année 2008, un jour d’autome, je suis allé les voir. Ce site est notamment connu pour le tombeau du roi-fondateur de la dynastie Joseon.

En entrant dans ce parc de tombeaux, on se confronte à un panneau qui montre le plan de ce site.

En principe, chaque tombeau a le même plan.

On se dirige vers la porte rouge du tombeau. L’esprit passe sous la porte. Les gens doivent se comporter de façon solennelle.

L’esprit a le droit de marcher sur la voie spécialement conçue pour lui. Juste à côté, le roi marche vers un pavillon.

Ici, on fait une cérémonie pour le roi défunt avec des choses nécessaires pour des offrandes.

En face du pavillon en forme de T, il y a un pavillon de la stèle commémorative qui indique le nom du roi et ses exploits.

On se dirige vers le tombeau. Le tombeau du roi et celui de la reine sont très hauts. Ils sont entourés d’un petit mur qui les protège du vent.

Les deux tombeaux sont encore protégés par une galerie de pierre ornée.

Entre la galerie et le mur, on trouve des statues en forme des animaux, tigre et mouton. Le tigre est le symbole du courage, et le mouton, celui de la douceur.

On peut trouver toujours deux statues, à droite comme à gauche. La statue d’un fonctionnaire civil et celle d’un fonctionnaire militaire. Derrière les deux statues, on en trouve deux en forme de cheval.

Devant le tombeau, on trouve un lampadaire en pierre et une pierre plate. On met des choses nécessaires pour des offrandes sur la pierre plate.

On a vu toutes les choses concernant le tombeau royal. On en descend et l’aperçoit en bas : la porte rouge, la voie de l’esprit et celle du roi, le pavillon en forme de T, à droite, le pavillon de la stèle et de loin en haut le tombeau. C’est un bel ensemble dans la nature.

Le 19 septembre 2009 Shin Kwang-soon


Copyright France-APPL Edition & documentation

Reproduction interdite sans autorisation

Crédits photos : Shin Kwang-soon