Navigation







Compositeurs de musique - Musiciens - Virtuoses

LAMBERT Georges Joseph (1779-1852)

4eme division (1ere ligne, Z, 17)
dimanche 23 août 2009.
 

Compositeur de musique

LAMBERT (Georges-Joseph-Laurent), voit le jour à Arras en 1779.

Musicien-compositeur

Il eut pour maîtres, d’abord son père , puis Schorn, maître de chapelle à St.-Pierre.

Après avoir été quelque temps attaché comme chef d’orchestre à la troupe qui exploitait le département du Nord, de 1795 à 18o5, époque à laquelle il composa plusieurs morceaux de musique pour l’installation de l’évêque d’Amiens, il vint se fixer à Paris , où il se livra à l’enseignement de la musique vocale.

Outre un grand nombre de Romances et Rondos , entre autres : Qu’il est doux ce premier désir ; De la pudeur à son aurore ; Respectez l’aimable candeur ; Les adieux d’une fille à sa mère ; Cécile ou l’amour ; Les bords de la Loire ; Le cantique d’Alphonsine, etc.

M. Lambert a composé plusieurs Cantates à trois voix, un Chœur de vierges à trois voix ; Trois Quatuors pour deux violons, alto et basse ; et quelques morceaux de musique d’église : Domine salvum à deux voix ; Magnificat à quatre voix ; Salutaris hostia à trois voix, etc. Il fut professeur de chant.

Il est décédé à Paris en 1852. Il repose dans la 4e division.

Sources : Dictionnaire des musiciens français, Paris, 1850.