Navigation







Hommes politiques - Représentants du Peuple - Députés - Sénateurs

LAMBERT DE SAINTE-CROIX Charles (1827-1889)

49eme division (2eme ligne, P, 15)
dimanche 23 août 2009.
 

Député et sénateur

Charles Louis Marie Lambert de Sainte-Croix voit le jour à Paris le 12 novembre 1827.

Représentant du Peuple en 1871.

Sénateur de 1876 à 1880

Député de 1885 à 1886.

Il était le fils d’un notaire qui habitait rue Sainte-Croix de la Bretonnerie, ce qui fit dire à l’époque, que les Lambert avait induement ajouté de Sainte-Croix à leur patronyme...

Il étudia le droit à Paris, fut président et vice-président de la conférence Molé, ou il se fit remarquer par une opposition platonique au régime impérial.

Il collabora de ses deniers, de sa parole et de sa plume au Courrier du Dimanche, puis au Journal de Parisse faisant ainsi, une réputation de libéral.

Il payait volontiers de sa personne : aux élections de 1863, il prit un seau de colle et un paquet d’affiches et s’en fut les poser en toilette et ganté de frais, suivi de son coupé, sous les arcades de la rue de Rivoli.

Ce fut au Journal de Paris que fut composée en 1867, la fameuse chanson des Rois à l’exposition, avec la collaboration de Lambert de Sainte Croix, de Delprat et de Ferdinand Duval.

Pendant la guerre de 1870 et le siège de Paris, il servit dans les bataillons de la Garde Nationale.

Quelques mois avant sa mort, il avait vainement essayé d’éviter à son parti, l’alliance avec le boulangisme.

Charles Lambert de Sainte Croix s’est éteint à Paris le 27 octobre 1889. Il repose dans la 49eme division.