Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

DEMARCAY Marc Jean, général baron (1773-1839)

45eme division (1ere ligne, O, 13)
samedi 22 août 2009.
 

Général baron de l’Empire

Marc Jean Demarçay, militaire français, né en Poitou, à Martaizé dans la Vienne le 11 août 1772.

Il entra fort jeune dans la carrière des armes et fut nommé capitaine d’artillerie le 30 septembre 1793.

Il fit les principales campagnes de la révolution française, y compris celle d’Égypte, et donna partout des preuves de courage et de capacité.

Devenu colonel, il se distingua à Austerlitz où il fut nommé commandeur de la Légion d’honneur.

Napoléon Ier lui confia ensuite la direction de l’Ecole d’artillerie et du génie de Metz. Il l’envoya en Hollande en 1807 comme major-général et premier inspecteur des corps de l’artillerie et du génie.

Après avoir servi deux ans en Espagne, il demanda sa retraite à cause de ses nombreuses blessures. Il rentra alors dans ses foyers et s’occupa de travaux agricoles. Il ne reparut sur la scène politique que pendant les Cent-Jours, comme colonel de la garde nationale de Poitiers.

Le département de la Vienne l’envoya à la Chambre en 1819. Il siégea à l’extrême gauche et s’opposa avec énergie à l’exclusion prononcée contre l’abbé Grégoire et contre Manuel en 1823.

M. Demarçay fut, jusqu’à sa mort, arrivée le 22 mai 1839 à Paris, l’un des plus fougueux défenseurs de la cause démocratique.

Sources : D’après le Dictionnaire des Parlementaires français de 1789 à 1889. « Marc Jean Demarçay », dans Charles Mullié, Biographie des célébrités militaires des armées de terre et de mer de 1789 à 1850, 1852.

Jules Moiroux, Le cimetière du Père-Lachaise, Paris 1908. P.128.