Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

CHASSEREAUX Thomas Jean Julien, général baron (1763-1840)

28eme division (10eme ligne, Q, 29)
vendredi 21 août 2009.
 

Général baron de l’Empire

Le baron THOMAS-JEAN-JULIEN CHASSEREAUX, voit le jour à Bain (Bretagne), le 7 novembre 1763.

Il entra au service le 23 octobre 1791, dans le 1er bataillon du Finistère, en qualité de capitaine ; il passa à l’armée du Nord en 1792, puis à celle du Rhin, fut créé chef de bataillon le 25 vendémiaire an VIII, revint à l’armée de l’Ouest en 1801, fut mis à la suite avec son grade et solde d’activité et passa le 29 septembre dans le 50e régiment de ligne.

Major du 32e le 22 décembre 1803, décoré le 15 avril 1804, il fit les campagnes de Prusse et de Pologne, fut fait colonel du 40e de ligne le 16 mai l806, combattit à la bataille d’Iéna où il fut blessé et créé baron après la paix de Tilsitt.

Il fut de nouveau blessé à la bataille d’Ocaña en 1809, et nommé en décembre suivant commandeur de la Légion d’Honneur ; sa belle conduite pendant toute la campagne d’Andalousie (1810) lui valut le brevet de général de brigade.

En 1814, Napoléon avait confié au général Chassereaux le commandement des troupes qui se trouvaient à Orléans ; Louis XVIII le conserva dans ce poste et le créa chevalier de Saint-Louis.

Pendant les Cent-Jours, il organisa en dix jours dix bataillons qui furent dirigés sur Besançon, et fut mis à la tête d’une brigade faisant partie du camp placé entre Saint-Denis et la Villette.

Après le licenciement de l’armée, le général baron de Chasseraux se retira dans ses foyers, et fut mis à la retraite le 1er janvier 1816.

Il est décédé à Paris en 1840 et repose dans la 28e division.

Sources : Georges Mullié, les grandes figures de la Révolution et de l’Empire et divers.