Navigation







Restauration - Monarchie de juillet - IIe République - Second Empire

MORNY Charles Auguste Louis Joseph, duc de, (1811-1865)

54eme division (1ere ligne, R, 19)
jeudi 20 octobre 2005.
 

Demi frère de l’empereur Napoléon III

Charles, Auguste Louis Joseph, duc de Morny est né à Paris en 1811. Il est le demi-frère de Napoléon III. Fils d’Hortense de Beauharnais, mère de l’Empereur et du comte de Flahaut, il fut à la fois homme politique et entrepreneur avisé.

Il participe activement au coup d’état du 2 décembre 1851, permettant le rétablissement de l’Empire. Il devient alors ministre de l’intérieur, puis, président du Corps législatif, de 1854 à 1865.

Morny occupe le poste d’ambassadeur de Russie quelque temps. Il est également propriétaire industriel d’une sucrière prés de Clermont-Ferrand. C’est en grande partie grâce à lui que l’Empire prend une orientation libérale.

Il a compris que le régime, pour subsister, doit conquérir de nouveaux alliés, notamment auprès des classes moyennes et dans le camp des députés. Il est le fondateur inspiré de Deauville, où, profitant de son influence, il se lance dans de fructueuses spéculations.

Il épouse une princesse, Sophie Troubezkoï, fille naturelle du Tsar de Russie, qui lui donnera une fille Mathilde, plus connue sous le surnom de Missy et qui défraiera la chronique par ses amours féminines et ses frasques.

Le duc de Morny est décédé à Paris en 1865. Son monument (oeuvre de l’architecte Violet-le-Duc) au Père-lachaise, d’un goût discutable, servit de réserve de poudre et de munitions aux Communards en 1871.

Il y repose avec son épouse, et sans doute sa fille (sans certitude).

Photo Duchesse de Morny, Disdéri, Paris, 1864.