Navigation







Littérateurs - Ecrivains - Journalistes

HUGO Charles (1826-1871)

27eme division (1ere ligne)
mardi 28 juillet 2009.
 

Fils de Victor Hugo

Charles Hugo est le deuxième fils des cinq enfants de Victor Hugo et Adèle Foucher, né le 3 novembre 1826 à Paris et décédé le 13 mars 1871 à Bordeaux.

Bon élève, Charles obtient le premier prix du concours général en thème de latin le 31 juillet 1840.

En février 1848, il est quelque temps secrétaire d’Alphonse de Lamartine. Le 1er octobre, il fonde avec son père, son frère François-Victor Hugo, Paul Meurice et Auguste Vacquerie, le journal politique L’Événement.

Il soutient d’abord Lamartine, puis lui tourne le dos pour finalement approuver la candidature du prince Louis-Napoléon Bonaparte contre Louis Eugène Cavaignac. Il regrettera finalement sa décision en 1849, dès l’arrivée au pouvoir de celui qui sera appelé le « Napoléon le petit » par son propre père.

Le 16 mai 1851, il publie un article contre la peine de mort : il est alors poursuivi en justice et défendu par Victor Hugo. Condamné le 30 juillet à 6 mois de prison, il est incarcéré à la Conciergerie.

Sorti de prison le 28 janvier 1852, il rejoint son père en exil à Bruxelles depuis le 14 décembre précédent, puis il le suit à Jersey. Là, en compagnie de François-Victor et d’Auguste Vacquerie, souvent sous la direction du poète, il réalise des portraits de la famille Hugo et de son entourage.

Le 17 octobre 1865, il épouse à Bruxelles Alice Lehoene, qui lui donnera trois enfants : Georges, qui mourra à l’âge d’un an (1867-1868), Georges (1868-1925) et Jeanne (1869-1941).

Il subira encore des condamnations pour l’expression de ses idées jusqu’en 1870.

Il était le grand-père du peintre Jean Hugo.

En 1871, Charles meurt d’une apoplexie foudroyante à Bordeaux, alors qu’il rejoint en fiacre le restaurant Lanta (aujourd’hui café Le Régent), place Gambetta, où l’attend son père. Victor Hugo notera dans ses carnets :

« A six heures et demi, je suis allé au restaurant Lanta. MM. Bouvier, Mourot et Casse arrivent. Puis Alice, Charles se fait attendre.
-  Sept heures du soir. Charles est mort
 »

Victor Hugo, ’Choses vues’, 13 mars 1871

Il repose dans la sépulture familiale de la 27e division.