Navigation







Monuments remarquables - Familles célèbres

DELACROIX Victoire, née Oeben (1759-1814)

13eme division (2eme ligne)
lundi 27 juillet 2009.
 

Mère d’Eugène Delacroix

Fille du célèbre ébéniste de Louis XV, Jean-François Oeben, et de Françoise Marguerite Van Der Cruse, Victoire voit le jour en 1758.

Elle épousa en 1778 Charles Delacroix (1741 - 1805), qui fut successivement ministre des Affaires étrangères sous le Directoire, préfet à Marseille puis à Bordeaux, après avoir été député de la Marne sous la Convention et voté la mort de Louis XVI. D’après une rumeur insistante, qui circula dans les salons parisiens et qui fut reprise par bien des biographes du peintre, Victoire aurait partagé ses faveurs entre son mari et Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838) : ce dernier avait précisément succédé à Charles Delacroix au poste de ministre des Relations extérieures.

Pendant la grossesse de Victoire, Charles Delacroix représentait en Hollande le gouvernement de la République. Or sept mois et treize jours avant la naissance de Delacroix, il avait été opéré d’une tumeur qui le privait jusqu’alors " de tous les avantages de la virilité ".

Elle eut deux enfants, Eugène Delacroix, peintre célèbre et Henriette,devenue de Verninac Saint-Maur, par son mariage.

Victoire Delacroix s’est éteinte en 1814, elle repose dans la 13e division.

Reposent dans cette sépulture, outre Victoire, sa fille Henriette, sa soeur Adélaïde Oeben (1760-1817) et son beau-frère Alexandre Pascot (1750-1830), qui fut intendant de la duchesse de Bourbon.

Sources : Musée Delacroix et divers.

Sauvegarde du monument : Christina Monjanel (APPL 2009)

Portrait de Victoire Delacroix :Chinard de l’Institut et de l’Athénée de Lyon à Marseille.

Voir le musée Delacroix