Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Hommes de lettres

NOËL PARFAIT Noël (1814-1896)

55eme division (2e ligne, U, 17)
mercredi 15 juillet 2009.
 

Ecrivain et homme politique

Noël Parfait est un écrivain et homme politique français né le 28 novembre 18131 à Chartres (Eure-et-Loir) et mort le 19 novembre 18962 à Paris.

Étudiant à Paris, il prend une part active à la Révolution de 1830. Il se range dans l’opposition à la Monarchie de Juillet et comparait plusieurs fois devant les tribunaux pour ses pamphlets contre le régime, les philippiques (1832-1834).

En mai 1833, Noël Parfait publie L’aurore d’un beau jour : épisodes des 5 et 6 juin 1832, un appel à l’insurrection qui le fera condamner à deux ans de prison et 500 francs d’amende.

Journaliste à La Presse en 1836, il y rédige pendant cinq ans le feuilleton dramatique avec Théophile Gautier, collaborant également au Siècle et au National.

En 1848, il est commissaire du gouvernement provisoire à Chartres, et député d’Eure-et-Loir de 1849 à 1851, siégeant à la Montagne.

Exilé après le coup d’État du 2 décembre 1851, il est accueilli à Bruxelles par Alexandre Dumas. Il rentre en France lors de l’amnistie de 1859.

Il est de nouveau député d’Eure-et-Loir, de 1871 à 1893, inscrit au groupe de la Gauche républicaine. Il est signataire du manifeste des 363 députés qui refusent la confiance au gouvernement de Broglie, le 16 mai 1877.

Il est inhumé à Paris au cimetière du Père-Lachaise (55e division, 2e ligne, U, 17)4.

Œuvres :

Caricature de Noël Parfait dans les Hommes d’aujourd’hui, vers 1881.

"Pas si féroce qu’on l’a fait : il veut que tout le monde vive." Noël Parfait.

Les philippiques contre Louis-Philippe, Roi des Français, 1832-1834 :

Au roi : première philippique

Au peuple : deuxième philippique

Aux Ministres : troisième philippique

Aux Chambres : quatrième philippique8

L’aurore d’un beau jour : épisodes des 5 et 6 juin 18329, mai 1933 ;

Avec Charles Lafont, Un français en Sibérie, Théâtre de l’Ambigu, Paris, 184310 ;

Avec Théophile Gautier, La Juive de Constantine, Paris, Marchant,‎ 1846 (lire sur Wikisource), p. 1-27

Notice biographique sur A.-F. Sergent, graveur en taille-douce, député de Paris à la Convention nationale, 1848 ;

Poèmes La Beauceronne - La fleur du tombeau, Paris, Impr. de Beaulé et Maignand,‎ 1849 (lire sur Wikisource), p. 1-412 ;

Les républicaines : invocation à la liberté, prière du soir, paroles de M. Noël Parfait, poème, 1849 ;

Paroles de Noël Parfait à ses concitoyens. Troisième série. 1881-1885, septembre 1885 : recueil de vingt discours écrits à l’occasion de divers évènements dans la première circonscription d’Eure-et-Loir (lire sur Gallica).

Portrait par Nadar

Le général Marceau : Sa vie civile et sa vie militaire, Paris, Calmann Lévy,‎ 1893.

Sources : « Parfait (Noël) », dans Robert et Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, t. IV,‎ 1889 [détail de l’édition] (lire en ligne), p. 547 ;

« Noël Parfait », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960.

Les papiers personnels de Noël Parfait sont conservés aux Archives nationales sous la cote 282AP15.