Navigation







Economistes - Hommes politiques

SAY Léon Jean-Baptiste (1826-1896)

36eme division (1ere ligne, Q, 35|
lundi 6 juillet 2009.
 

Homme politique et économiste

Jean-Baptiste Léon Say, voit le jour le 6 juin 1826 à Paris où il est mort le 21 avril 1896.

Economiste et homme politique français.

Il est fils de Horace Émile Say (1794-1860), petit-fils de Jean-Baptiste Say (1767-1832) et petit-neveu de Louis Say (1774-1840), tous trois économistes de renom.

Journaliste, il rédige de nombreux articles attaquant la gestion financière du Baron Haussmann dans le Journal des débats.

Il se lance en politique en 1869, soutenu par les Cheuvreux dont il est proche parent.

Il est élu à l’Académie des sciences morales et politiques en 1874 et à l’Académie française en 1886.

Carrière de Léon Say :

1852-1855 : Administrateur de la Compagnie des chemins de fer de Lyon, 1855 : Journaliste au Journal des Débats, 1857 : Administrateur de la Compagnie des chemins de fer du Nord, 1868 : Président de la Société nouvelle des houillères et fonderies de l’Aveyron, 1870 : Directeur du Journal des Débats.

Mandats et fonctions :

1869 : Conseiller général du Canton de L’Isle-Adam, 1871 : Député, 1871 : Préfet de la Seine en remplacement du Baron Haussmann, 1872-1873 : Ministre des Finances, 1875-1877 : Ministre des Finances, 1877-1879 : Ministre des Finances,

1880 : Ambassadeur de France auprès du Royaume-Uni, en poste à Londres.

1882 : Ministre des Finances, 30 janvier 1876 - 22 septembre 1889 : Sénateur de Seine-et-Oise et président du Sénat du 25 mai 1880 au 30 janvier 1882 1889-1896 : Député des Basses-Pyrénées, élu à Pau.

Œuvres : Nouveau Dictionnaire d’économie politique (directeur de publication) (1889-92)

Préface de la réédition de 1895 du livre d’Alexandre Moreau de Jonnès, Aventures de guerre au temps de la République et du Consulat

Il s’est éteint en 1896 et repose dans la 36e division avec Horace Emile Say (1794-1860)Fils de Jean Baptiste, économiste,membre du conseil municipal de Paris et du conseil général de la Seine, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques.

Portrait par Alfred Le Petit paru dans Le Trombinoscope