Navigation







Ecrivains - Poétes - Littérateurs

LAUJON Pierre (1727-1811)

Exhumé, tombe disparue
dimanche 5 juillet 2009.
 

Auteur dramatique

Pierre Laujon, voit le jour le 13 janvier 1727 à Paris.

Auteur dramatique et chansonnier français.

À peine sorti du collège Louis-le-Grand, Laujon débuta au théâtre où ses succès lui gagnèrent la bienveillance du comte de Clermont, qui le nomma secrétaire de ses commandements. Il occupa ensuite la même place dans la maison du prince de Condé et dirigea les fêtes de Chantilly.

Membre du Caveau ancien, où il avait chanté avec Panard, Piron et Collé, il fit partie des dîners du Vaudeville et du Caveau moderne, avec Gouffé et Désaugiers.

En 1807, il fut admis à l’Académie française. Il avait alors quatre-vingts ans. Médiocres, sans verve et sans couleur, ses œuvres, chansons ou pièces de théâtre, sont parfois gracieuses et écrites avec correction.

Il a donné au théâtre : Thésée, opéra-parodie (1745) ; Daphnis et Chloé, pastorale (1747) ; Églé, pastorale (1748) ; le Matin ou la toilette de Vénus, divertissement (1749) ; Sylvie, pastorale (1749) ; Ismène et Isménius, tragédie lyrique (1763) ; l’Amoureux de quinze ans, comédie lyrique (1771) ; l’Inconséquente, comédie en cinq actes, en vers (1777) ; le Couvent ou les fruits du caractère et de l’éducation (1790), etc.

Laujon a publié ses chansons sons le titre d’À-propos de société (1771-1783, 3 vol. in-8°) et il a édité ses Œuvres choisies (1809-1811, in-8°).

Pierre Laujon s’est éteint à Paris le 13 juillet 1811, Inhumé dans une tombe provisoire, sa dépouille a rejoint la fosse commune.