Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

D’ ESTUTT DE TRACY Antoine Louis Claude, comte (1754-1836)

10eme division (4e ligne, AB, 19)
dimanche 5 juillet 2009.
 

Philosophe et pair de France

Antoine-Louis-Claude d’Estutt de Tracy, comte de Tracy (comte d’Empire), voit le jour à Paris le 20 juillet 1754.

Philosophe français.

Colonel du régiment de Penthièvre, D’Estutt de Tracy est élu député de Moulins au États généraux par la noblesse du Bourbonnais. Un des premiers de son ordre à se rallier au tiers état, un des plus enthousiastes lors de la nuit du 4 août 1789, il se consacre aux sciences avec son ami Pierre-Jean-Georges Cabanis à la dissolution de l’Assemblée constituante.

Nommé maréchal de camp par La Fayette en 1792, il retourne à la vie civile après le 10 août 1792, son chef étant parti en émigration. Il est arrêté comme suspect, le 2 novembre 1793, et, durant ses onze mois de prison, s’initie à la philosophie de Locke et de Condillac, mettant au point sa propre doctrine.

Il écrit des Mémoires sur la faculté de penser et Quels sont les moyens de fonder la morale chez un peuple. Il refuse le commandement dans l’armée d’Orient et est nommé membre du Conseil d’instruction publique en 1799. Il défend la définition de l’étude la pensée comme sous le nom d’« idéologie », étymologiquement « science des idées », refusant le mot « psychologie », qui fait trop explicitement référence à la notion d’âme.

Après le 18 brumaire, auquel ses amis de la société d’Auteuil, dont Sieyès était alors le chef, avaient si puissamment contribué, il fut nommé l’un des trente premiers sénateurs. Il publie en 1800 des Observations sur le système actuel d’instruction publique.

Au Sénat conservateur, il est le chef des « idéologues » méprisés par Napoléon Ier, qui le fait quand même comte d’Empire. Outre Destutt de Tracy et Cabanis, la Société des idéologues compte parmi ses membres le comte de Volney et Dominique Joseph Garat.

D’Estutt de Tracy forge le terme idéologie, qu’il conçoit comme la « science des idées ». Son œuvre a une influence réelle sur les philosophes et économistes du XIXe siècle, notamment Thomas Brown, John Stuart Mill, Herbert Spencer, Taine et Théodule Ribot.

Il est élu membre de l’Académie française en 1808 et de l’Académie des sciences morales et politiques en 1832.

Il influencera Stendhal tout aussi bien que Karl Marx.

Son fils Victor Destutt de Tracy a été parlementaire et ministre de la Marine. Sa fille épouse Georges Washington de La Fayette en 1802.

On lui doit plusieurs publications.

Le comte D’Estutt de Tracy s’est éteint à Paris 9 mars 1836. Il repose dans la 10e division.