Navigation







Monuments remarquables - Tombes anciennes

La plus vieille pierre tombale du Père-Lachaise (1804)

60ème division (1ere ligne)
jeudi 7 juillet 2005.
 

Reine Févez (1757-1804)

La plus vieille pierre tombale du Père-Lachaise, visible en bordure de l’Avenue Circulaire dans la 60ème division, porte le nom de Reine Févez, personne bien mystérieuse, faisant partie des milliers d’inconnus qui reposent dans la plus célèbre nécropole parisienne. Nous ne savons que peu de choses d’elle.

Elle serait née en avril 1757 et fut l’épouse de Valentin Robert (1753-1833), fils d’un négociant de Bar-le-Duc, à qui elle donna huit enfants.

Elle mourut à l’âge de 47 ans le 18 juin 1804 dans l’ancien 8ème arrondissement de la capitale.

La tombe de Reine Févez fut reprise en 1973 et ses cendres furent transférées à l’ossuaire l’année suivante, selon la procédure habituelle.

Elle ne repose donc plus sous la pierre tombale qui, à l’origine, n’était sans doute pas à l’emplacement où nous pouvons la voir aujourd’hui.

Inscription :

Ci-gît Dame Fevez, épouse de V.-J. Robert, négociant, décédée le 19 prairial an XII (1804), agée de 49 ans, trois mois.

En terminant sa vie elle nous laisse ;

Nos regrets ne la quitterons jamais.

La tombe lors des célébrations du Bicentenaire du Père-Lachaise

Nous tenons à remercier M. Grégoire Bertier, descendant de Reine Févez, ainsi que la Conservation du Père-Lachaise, pour les renseignements qu’ils ont bien voulu nous donner.