Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

FRERSON François Matthieu (1767-1834)

29eme division
jeudi 18 juin 2009.
 

Chef du bureau des Hospices

François Mathieu Frerson voit le jour le 21 septembre 1767 à Bignicourt sur Saulx (MARNE) il est le fils de Charles Louis, Laboureur et procureur fiscal en la mairie et de Jeanne Barbat.

Il épousa Catherine Louise Emelie née Bichet le 6 mai 1794. Son beau-père était intendant des finances du duc d’Orléans. De cette union nacquirent trois enfants.

Avant la Révolution, il occupe les fonctions de clerc de procureur.

Depuis la Révolution, il est employé dans les hôpitaux de Paris, en place depuis le 1er septembre 1793.

De 1793 à vendémiaire an III, il reçoit, comme agent d’affaires, au moins 51 procurations pour percevoir ou liquider des rentes constituées, des pensions ou des offices, de la part de mandataires résidant en Saône-et-Loire, dans la Marne, en Gironde ou dans le Gers.

Il entre au ministère en 1792. Entre cette année et 1800, il sera succèssivement sous chef de division à l’Action sociale (1795), deuxième classe, action sociale (1796), sous chef de division, action sociale (1797, 1798, 1799, 1800).

Observations : "Chargé du travail relatif aux hôpitaux de Paris et départements réunis ; très actif et intelligent et recommandé par le représentant Baudin"

En 1806 un solliciteur se plaint de son accueil grossier.

A la Restauration, il devient Chef de division 2e classe en 1823. Il est admis à la retraite le 1er janvier 1824.

A sa mort en 1834, il occupe les fonctions de secrétaire du domaine privé du roi.

François Mathieu Frerson s’est éteint le 21 mars 1834 à Paris. Il repose dans la 29e division.