Navigation







Hommes de lettres - Ecrivains - Littérateurs

COUBARD D’AULNAY Germain Etienne (1804-1863)

22e division (7e ligne, T, 18)
mercredi 11 mars 2009.
 

Homme de lettres

Germain Etienne Coubard d’Aulnay voit le jour en 1804.

Homme de lettres, il nous a laissé quelques ouvrages dont :

Vocabulaire des mots des fables à expliquer aux enfants et Nouveau choix de fables en vers et en prose. 2e éd. 1858.

Il fut un adversaire convaincu du romantisme. Pour lui, littérature romantique ou littérature fantastique deviennent sur la presse, la même chose.

Coubard d’Aulnay, dans ses vers Ce que j’aimais et ce que j’aime, nous présente la conversion d’un imbécile écolier à la religion romantique, à présent dit-il,

J’aime les spectres blancs, j’aime les noirs esprits,

J’aime le cri charmant de l’oiseau des ténèbres ;

Des sorcières en deuil j’aime les beaux yeux gris

Et le Vampire assis sur les tombes funèbres.

Germain Etienne Coubard d’Aulnay s’est éteint en 1863 à Paris. Il repose dans la 22e division.

Sources : Ce que j’aimais, ce que j’aime - Athénée des Arts de Paris, 1833, G. E. Coubard d’Aulnay.