Navigation







Historiens - Ecrivains - Littérateurs

KORAV MORAWSKI Théodore (1796-1879)

49eme division (1ere ligne, P, 9)
mardi 10 février 2009.
 

Historien et diplomate

Théodore Korav-Morawski voit le jour en Pologne en 1796.

Décédé le 21 novembre 1879.

Historien et diplomate auprès du gouvernement national polonais prés le gouvernement français.

Député de Kalisz.

Directeur des Affaires étrangères, député, vice-président de la Société historique littéraire polonaise à Paris.

Membre de l’Académie des Sciences de Cracovie.

le 21 novembre 1879.

Mort à son domicile, rue de la Victoire, à Paris dans le 9ème arrondissement, de Théodore Morawski, historien, diplomate et homme politique.

Après la défaite de l’insurrection polonaise (l’insurrection de Novembre 1830), il avait fui comme beaucoup de ses compatriotes la répression russe et s’était exilé en France.

[ L’émigration polonaise vient de perdre une personnalité des plus éminentes, M. Théodore Morawski, établi depuis longues années à Paris.

Théodore Morawski avait été ministre des affaires étrangères du gouvernement insurrectionnel de 1831 ; c’était non-seulement un homme politique, mais un écrivain hors pair. Son Histoire de Pologne est considérée par les érudits comme l’une des meilleures, et sans conteste la plus complète.

Morawski, âgé de quatre-vingts ans, était l’avant-dernier survivant de cette phalange de patriotes que les insurgés polonais envoyèrent à la Diète de Varsovie.

Il ne reste plus aujourd’hui que Bohdan Zaleski, poète fort apprécié de ses compatriotes, aujourd’hui retiré à Villepreux. ]

(La Liberté, édition du 04/12/1879)

Il repose dans la 49ème division, chemin Casimir Delavigne, avec pour épitaphe :

« Théodore KORAB MORAWSKI.

En 1830 agent diplomatique du gouvernement national polonais près le gouvernement français, en 1831 député de Kalisz, directeur général des affaires étrangères, vice-président de la société historique littéraire polonaise à Paris, historien national, membre de l’académie des sciences de Cracovie, né à Mikolajewice (Pologne) le 1er novembre 1796, mort à Paris le 21 novembre 1879.

Toute sa vie fidèle aux devoirs envers sa patrie, bienfaisant et dévoué à ses amis, il emporte l’estime et les profonds regrets de tous ceux qui l’ont connu. Paix à son âme. »

Sources : Wikipédia et divers - Revue de presse

Crédit photo : Pierre-Yves Beaudouin / Wikimedia Commons

(APPL 2019)