Navigation







Monuments remarquables - Ossuaires - Conservation des Restes mortels

OSSUAIRE du Père Lachaise et cimetières parisiens

Monument aux morts
samedi 7 février 2009.
 
Le public ignore généralement que derrière le monument aux morts de Bartholomé se cache un ossuaire destinés à recueillir les restes mortels provenant des concessions perpétuelles abandonnées.

Ossuaire et reliquaire au Père Lachaise

Suite au décret du 25 avril 1924, 18 avril 1931 et 12 mars 1945, relatifs à la reprise des concessions perpétuelles et centenaires abandonnées (procédure mise en vigueur par la loi du 3 janvier 1924) et à la création possible d’ossuaires spéciaux pour recevoir à perpétuité, les restes mortels des corps exhumés de ces concessions reprises.

Le 21 novembre 1946, parait le décret autorisant la Ville de Paris à tranférer dans un ossuaire unique à créer au Père Lachaise, les restes mortels provenant de la reprise de concessions perpétuelles et centenaires abandonnées dans les cimetières parisiens.

Outre le Père Lachaise, 13 autres cimetières sont alors interressés :

-  Montmartre

-  Montparnasse

-  Belleville

-  Charonne

-  Bercy

-  La Villette

-  Batignolles

-  Saint-Vincent

-  Auteuil

-  Grenelle

-  Passy

-  Vaugirard

-  La Chapelle

A cette énumération, se sont ajoutés :

-  Saint-Ouen

-  Bagneux

L’ossuaire concerne donc actuellement 16 cimetières parisiens au total.

Par délibération du Conseil municipal de Paris en date du 29 décembre 1947,il est décidé de construire un ossuaire central au Père Lachaise, sur fond d’emprunt.

La conception en est confiée à Jules Formigé, architecte.

L’ensemble se compose de galeries avec entrées ouvertes de chaque côté du Monuments aux mors préexistant (1895-1899) oeuvre du sculpteur Albert Bartholomé.

Dans ces galeries ont été aménagées des crypte correspondant aux cimetières d’origine, dans les quelles sont placées les boîtes à ossements ;

Lorsqu’une crypte est complète, il peut être procédé à son scellement par une dalle portant gravés les noms des personnes inhumées et dont les droits à concession perpétuelle sont ainsi respectés.

L’ossuaire du Père Lachaise fut mis en service le 1er janvier 1953.

Les premiers placements de reliquaires, dès l’ouverture, sont issus de reprises effectuées à Montmartre et Montparnasse.

Les premiers placements issus de reprises effectuées au Père Lachaise ont eu lieu le 10 janvier 1963.

Sources : Service des reprises, cimetière du Père Lachaise (9 février 2006).

Nos sincères remerciements pour leur aide à Mme Guénola Groud et Mme Martine Lecuyer, respectivement conservatrice du patrimoine, et conservatrice du Père Lachaise.