Navigation







Sculpteurs - Fondeurs - Bronzeurs

MAINDRON Hippolyte (1801-1884)

mercredi 28 janvier 2009.
 

Sculpteur français

Étienne Hippolyte Maindron dit Hippolyte Maindron est un sculpteur français né en 1801 à Champtoceaux (Maine-et-Loire) et mort à Paris en 1884.

D’origine modeste, Maindron s’essaie à différents métiers avant de quitter son pays pour la capitale grâce à l’obtention d’une bourse annuelle que lui avait accordée le département du Maine-et-Loire.

À Paris, il entre dans l’atelier de son compatriote David d’Angers où il étudie jusqu’en 1838. Il aidera celui-ci à la réalisation du relief du fronton du Panthéon La Patrie couronnant les hommes célèbres.

Sous le Second Empire, l’État commandera par ailleurs à Maindron deux groupes à placer sous le péristyle d’entrée de l’édifice : Attila et sainte Geneviève (1857) et La Conversion de Clovis par saint Rémi (1865). Ces deux grands ensembles ont été renvoyés aux réserves des musées lors de la dernière restauration du monument, et ne se trouvent donc plus sur place aujourd’hui.

Maindron expose pour la première fois au Salon en 1834 un Berger piqué par un serpent. Refusé au Salon l’année suivante, il récidive en 1838. C’est toutefois en 1839, qu’il trouve le succès au Salon avec sa Velléda.

Velléda, musée du Louvre, statue, marbre (1871)

Portrait de Louis Auvray (1810 - 1890) (1839), médaille, profil droit, bronze, Valenciennes, musée des Beaux-Arts

Oeuvre au Père Lachaise, monument de l’amiral Bruat (28e)

Crédit photo : Annie_photos (APPL 2009)