Navigation







Sculpteurs - Bronzeurs - Fondeurs

SAINT MARCEAUX René de PAUL de (1845-1915)

mercredi 28 janvier 2009.
 

Sculpteur français

Charles René de Paul de Saint-Marceaux, voit le jour à Reims le 23 septembre 1845.

Sculpteur français.

Petit-fils du maire de Reims, Augustin Marie de Paul de Saint-Marceaux, il fut l’élève du sculpteur François Jouffroy. Il fut élu membre de l’Académie des beaux-arts en 1905.

Saint-Marceaux épousa, en 1892, Lucie Marguerite Jourdain (1850-1930), veuve du peintre Eugène Baugnies (1841-1891), dont elle hérita la fortune et dont le salon de musique du 100 boulevard Malesherbes rivalisa avec celui de la princesse de Polignac ; elle servit de modèle parmi beaucoup d’autres au personnage de Madame Verdurin dans La Recherche de Marcel Proust[1].

René de Saint-Marceaux est une figure représentative de ces nombreux artistes de la Troisième République, artistes de salons qui multiplaient les concours et les honneurs, vivaient dans l’aisance matérielle sans que cela nuise vraiment à leur talent. Ils étaient le fruit de leur époque et de leur classe sociale.

René de Saint Marceaux est mort à Paris le 23 avril 1915, Il repose à Cuy-Saint-Fiacre (Seine-Maritime).

Œuvres funéraires : Sur le chemin de la vie, œuvre qui orne le tombeau de ses parents, Reims, Cimetière du Nord.

Gisant de l’Abbé Miroy, bronze, Reims, Cimetière du Nord.

Au Père Lachaise, il est l’auteur du gisant de Félix Faure (4e).

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2009)