Navigation







Sculpteurs - Fondeurs - Bronzeurs

PREAULT Auguste (1809-1879)

49eme division (11e ligne, Q, 14)
mardi 27 janvier 2009.
 

Le Silence

Antoine-Augustin Préault voit le jour le 6 octobre 1809. Il est décédé le 11 janvier 1879.

Sculpteur français appartenant au mouvement romantique. Né à Paris dans le quartier du Marais, et fils d’Augustin Pierre François Préault et de Marie Sophie Joséphine Mouton, il est souvent appelé Auguste Préault.

Élève de David d’Angers, il exposa d’abord au Salon de Paris en 1833. Il n’était pas bien vu par quelques personnes qui faisaient partie de l’élite de la communauté artistique en raison de son franc-parler et de sa participation à la Révolution de Juillet.

Pendant cette période de trouble le studio de Préault fut vandalisé et beaucoup de ses modèles de plâtre furent détruits. Du fait de ces circonstances son travail a été en grande partie laissé dans l’ombre par ses contemporains.

Mort à Paris en 1879, il est enterré au Père-Lachaise. Trois de ses sculptures les plus connues sont :

Le Christ sur la Croix (1840) - Église Saint-Gervais, Paris.

Ophélie (1843) - Musée d’Orsay, Paris

La Tuerie (1854) - Musée des Beaux-arts, Chartres

Artiste vigoureux et plein de chaleur, il est également l’auteur de la Mendicité, Hécube, l’Abbé de l’Épée, Clémence Isaure, la Paix, la Guerre, André Chénier, Le silence, etc.

Oeuvres funéraires de Préault :

Sépulture Rouvière au cimetière Montmartre (26e).

Sépulture Jacob Roblès au Père Lachaise (7e), Laura Sara Roblès (7e) Desnoyers (55e), Meurice (26e), Morin (61e).

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2009) - Didier Muller ( APPL 2016)

Gravures : Le Petit Journal.

(APPL 2016)