Navigation







Monuments remarquables - Sculpteurs

BOSIO François Joseph (1768-1845)

dimanche 11 janvier 2009.
 

Sculpteur monégasque

François Joseph Bosio est un sculpteur monégasque, né à Monaco,en 1768, décédé à Paris, en 1845.

Artiste officiel sous le Premier Empire et la Restauration.

Né à Monaco, Bosio fut l’élève du sculpteur Augustin Pajou et travailla d’abord en Italie pour des églises, dans les années 1790. Il fut ensuite recruté par Vivant Denon en 1808 qui lui confia la réalisation de bas-reliefs pour la colonne de la Grande Armée Place Vendôme à Paris et pour être le portraitiste de Napoléon Ier et de sa famille. Il exécuta ainsi un buste de l’impératrice Joséphine.

Bosio exécutera les allégories de La France et de La Fidélité pour le monument qu’avait conçu l’architecte Louis-Hippolyte Lebas pour le Palais de Justice de Paris. Ce dernier sera inauguré en décembre 1822.

En 1821, Louis XVIII l’éleva au rang de chevalier de l’ordre de Saint-Michel. Il sculpta plus tard la statue équestre du roi Louis XIV pour la Place des Victoires, puis il devint officier de la Légion d’honneur.

Charles X en fit un baron en 1825. Il mourut à Paris en juillet 1845. C’est lui qui forma Philippe Grass, Paul-Hubert Colin, Marochetti, Raggi, Dantan et Durey.

Oeuvres au PL : Monument de Masséna, monument de Casimir Périer en collaboration avec Cortot et Crozatier.

François Joseph Bosio repose au Père Lachaise dans la 45e division.

Gravure : Purgin, 1845