Navigation







Musiciens - Compositeurs - Virtuoses - Organistes

GRUNENWALD Jean Jacques (1911-1982)

71eme division
mardi 6 janvier 2009.
 

Compositeur et organiste

Jean-Jacques Grunenwald voit le jour le 2 février 1911. Organiste, compositeur, architecte, et pédagogue français.

Jean-Jacques Grunenwald est né en 1911 à Cran-Gevrier près d’Annecy. Il a étudié au Conservatoire de Paris, où il a reçu le premier prix d’orgue (1935, classe de Marcel Dupré) et de la composition (1937, classe de Henri Busser).

Deux ans plus tard, Grunenwald a remporté le prestigieux deuxième Grand Prix de Rome pour sa cantate, La farce du Mari fondu. En plus de son éducation musicale, Grunenwald a été inscrit à l’École Nationale des Beaux-Arts à Paris, où il a obtenu son diplôme en 1941 avec un diplôme en architecture.

En 1955, Grunenwald est devenu organiste à Saint-Pierre-de-Montrouge à Paris. Deux ans plus tard, il a commencé un enregistrement complet de l’orgue de Jean Sébastien Bach, (première mondiale), qu’il a terminée en 1962. Cet enregistrement a été fait dans la cathédrale de Soissons sur son organe Gonzales.

De 1957-1961, il a été professeur d’orgue à la Schola Cantorum à Paris, à partir de 1961-1966 il est organiste professeur au Conservatoire de Genève. Parmi ses élèves on cite Jean-Pierre Decavèle, Raffi Ourgandijan, et Louis Robilliard.

En Janvier 1973, Jean-Jacques Grunenwald succède à son ancien professeur, Marcel Dupré, comme organiste titulaire à Saint-Sulpice à Paris.

Il a occupé ce poste jusqu’à sa mort le 19 décembre 1982, à l’âge de 71 ans. il a joué plus de 1500 récitals dans le monde entier.

Son catalogue contient de nombreuses compositions pour orgues, piano, musique de chambre, oeuvres orchestrales, oratorios, ainsi que la musique écrite pour plusieurs films, tels que Monsieur Vincent (1947).

Jean Jacques Grunenwald repose dans la 71e division.

Dupré - Vitrail - J.J. Grunenwald

Crédit photo : APPL_studio (Appl Edition & Documentation 2009)