Navigation







Artistes plasticiens - Décorateurs

CHEN ZHEN (1950-2000)

28eme division
mercredi 31 décembre 2008.
 

Artiste plasticien

Chen Zhen est un artiste-plasticien chinois. Il voit le jour en 1955 à Shanghai.

Chen Zhen a grandi durant les années tumultueuses de la Révolution culturelle dans le quartier de l’ancienne concession française, dans une famille de médecins parlant anglais et français.

Très jeune, il s’est intéressé aux liens existant entre la philosophie traditionnelle chinoise - interdite à l’époque - et la culture occidentale. Il étudia à l’Institut théâtral de Shangaï la question du rapport physique de l’œuvre au spectateur.

En 1983, lors d’un séjour forcé de trois mois au Tibet, il découvrit l’importance des prières et des « courts-circuits culturels » qui permettent à un artiste de lutter « à contre-courant de la "culture centrale" » et de pouvoir être comparé «  à un virus du dehors luttant contre les anticorps du dedans ».

En 1986, après l’ouverture du pays sous Deng Xiaoping, il émigre à Paris, où il étudie à l’ENS des Beaux-Arts et à l’Institut des Hautes Études en Arts Plastiques. Au contact de cette culture nouvelle, il abandonne la peinture et adopte peu à peu l’installation.

Anticipant un thème qui deviendra récurrent par la suite, la circulation multi-culturelle, il réalise des installations où la médecine chinoise et ses concepts cosmologiques sont mis en scène dans des perspectives nouvelles.

Atteint d’une maladie rare incurable, une anémie hémolytique auto-immunitaire, il eut le projet d’apprendre la médecine traditionnelle chinoise : « La médecine chinoise est, par sa façon de penser et de pratiquer, très proche de l’art ».

Chen Zhen meurt le 13 décembre 2000. Son esprit d’ouverture et la qualité de ses œuvres lui ont valu une reconnaissance internationale, suivie par une exposition commémorative : Chen Zhen, A Tribute, à l’Institut d’Art Contemporain de Boston, en 2000.

Il repose dans la 28e division.