Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet - Second Empire

BURGGRAFF (ou Burgraff) Jean Frédéric de, (1778-1855)

24eme division (1ere ligne, R, 20)
vendredi 5 décembre 2008.
 

Général de cavalerie

Jean Frédéric de Burggraff (ou Burgraff) voit le jour à Strasbourg le 13 février 1778.

Militaire sorti du rang comme bon nombre de ses camarades, il possède des états de services impressionnants :

Il démarra sa carrière comme brigadier au 14e régiment de cavalerie (29 mai 1799), promu Maréchal des logis (24 juin 1799), nommé sous-lieutenant au 1er bataillon de Seine-et-Oise (23 septembre 1799), Sous lieutenant aux grenadiers à cheval de la Garde des Consuls (13 février 1800), lieutenant en second (13 août 1803), lieutenant en 1er (23 septembre 1804).

Promu capitaine aux grenadiers à cheval de la Garde Impériale (5 avril 1809), major au 23e régiment de dragons (31 mai 1813), Major à la suite du 12e régiment de dragons (13 octobre 1814), Lieutenant-colonel aux dragons de la Seine 2 novembre 1815), Lieutenant-colonel aux dragons de l’Hérault (25 septembre 1816).

Il est réformé le 25 novembre 1818, puis rappelé à l’activité le 29 novembre 1820.

Nommé lieutenant-colonel aux hussards de la Moselle le 9 décembre 1820, puis promu colonel le 30 juillet 1823. Il est fait colonel du régiment de cuirassiers de Berry N° 4 le 29 décembre 1823. Mis à la retraite le 27 décembre 1829, puis promu Maréchal de camp (général de brigade) le 30 juin 1830.

Le général de Burggraff a participé aux campagnes : a la grande Armée, en Autriche (1805), en Prusse (1806), en Pologne (1807, en Espagne (1808), en Allemagne (1809), en Russie (1812), en France (1814), en Belgique (1815).

A la Restauration : campagne d’Espagne (1823).

Il fut plusieurs fois cité à l’ordre de l’armée : Cité par le général Marulaz, pour s’être distingué pendant la campagne de France en 1814.

Cité par le maréchal Law de Lauriston, pour s’être distingué au combat de Tramaced (Espagne) le 9 octobre 1823.

Il fut anobli par lettres patentes et reçu son brevet le 6 janvier 1815, confirmé par lettres patentes en date du 27 janvier 1816, avec règlement d’armoiries.

Le général épousa le 11 décembre 1811, Marie Victoire, née Bayard dont il eut deux enfants.

Il était chevalier de la Légion d’Honneur (14 juin 1804) puis officier dans cet ordre (1er mars 1815), chevalier de Saint-Louis (2 juillet 1817), chevalier de Saint-Ferdinand d’Espagne (23 novembre 1823).

Jean Frédéric de Burggraff est décédé le 22 janvier 1855 à Maisoncelles en Brie (77).

Il repose dans la sépulture familiale sise dans la 24e division.

Deux arbres ont eus la bonne idée de pousser sur cette sépulture, de ce fait, ces végétaux étant classés, cette tombe ne peut faire l’objet d’aucune reprise ou exhumation. (pour combien de temps...)

Sources :Coll. particulière. (B. Lejeune - APPL 2008)

Crédit gravure : Portrait du Gal. de Burggraff en tenue de colonel du régiment des cuirassiers du Berry N°4.

Crédit photo : Sabre d’honneur du Gal de Burggraff (B. Lejeune - APPL 2008)

Crédit photo : sépulture de Burggraff, Régis Dufour Forrestier APPL 2008)