Navigation







Chansons - Musiques - Arts populaires

FRERE Judith (1779-1857)

28eme division (5eme ligne, R, 31)
dimanche 16 novembre 2008.
 

Muse et compagne de Béranger

Nicole Françoise Judith Frère, voit le jour en 1779.

Muse et compagne de Jean de Béranger, elle fut chantée sous le nom de Lisette.

Sa sépulture, en mauvais état (stèle couchée) porte l’inscription suivante :

" Fidèle amie de Béranger

Prés de la beauté que j’adore Je me croyais égal des Dieux,

Lorsqu’au bruit de l’airain sonore

Le temps apparut à mes yeux ;

Faible comme une hirondelle

Qui craint la serre des vautours,

Ah ! par pitié lui ditma belle

Vieillard épargnez nos amours.

levez les yeux vers ce monde invisible

ou pour toujours nous nous reunissons."

Béranger

Judith Frère s’est éteinte en 1857.

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)