Navigation







Seconde Guerre mondiale - Résistance - France libre

PINEAU Christian (1904-1995)

97eme division (1ere ligne)
vendredi 14 novembre 2008.
 

Grand résistant et ancien ministre

Christian Pineau, voit le jour le 14 octobre 1904 à Chaumont-en-Bassigny (Haute-Marne). est un homme politique et résistant français.

Licencié en droit et diplômé en sciences politiques, il travailla à la Banque de France de 1926 à 1928, puis à la Banque de Paris et des Pays-Bas. Il milita à la CGT dans les années 1930 et devint un proche de Léon Jouhaux. De 1936 à 1939, il fut secrétaire adjoint de la Fédération des employés de Banque, et secrétaire du conseil économique de la CGT en 1938-1939.

Au début de la guerre, il fut nommé chef de cabinet de son beau-père, Jean Giraudoux, commissaire à l’information.

Résistant, il fut l’un des fondateurs du mouvement Libération Nord dès octobre 1940. Il fut membre du comité d’action socialiste, mis sur pied par Daniel Mayer pour impulser la résistance au sein de la SFIO.

Il se rendit à Londres en 1942 et rallia de Gaulle (tout en étant sceptique sur les convictions républicaines du Général). Il fut à l’origine de la Déclaration du général de Gaulle aux mouvements de Résistance, publiée le 3 juin 1942 par le journal clandestin Libération.

Il fonda les réseaux Phalanx et Cohors-Asturies, avec Jean Cavaillès. Revenu à Londres le 15 janvier 1943, il plaida pour une unification des mouvements de Résistance et des partis politiques, ce que sera effectivement le Conseil national de la Résistance. De retour en France, il fut arrêté par la Gestapo en mai 1943 et déporté au camp de Buchenwald.

Après la libération, Pineau fut député socialiste de la Sarthe de 1945 à 1958.

Après avoir déjà été plusieurs fois ministre et afin de résoudre la crise gouvernementale succédant à la chute du gouvernement Pierre Mendès France, il fut désigné comme président du Conseil des ministres et constitua en février 1955 un gouvernement qui ne fut pas investi par l’Assemblée nationale, ne recueillant que 268 voix contre 312.

De février 1956 à mai 1958, il fut ministre des Affaires Etrangères et participa à la mise en œuvre de l’expédition de Suez. Il négocia le Traité de Rome créant la Communauté économique européenne qu’il signa avec Maurice Faure au nom de la France. Il tenta une ouverture vers l’Est en se rendant à Moscou avec le président du Conseil Guy Mollet. Christian Pineau fut toute sa vie un avocat convaincu de l’intégration européenne.

Christian Pineau occupa plusieurs postes ministeriels au cours de sa carrière. Il fut également l’auteur de plusieurs ouvrages : La simple vérité, regard sur la période 1940-1945, Julliard Khrouchtchev, Perrin, 1964,Suez, Robert Laffont, 1976,Mon cher député, Julliard, 1959, Le grand pari, l’aventure du Traité de Rome (avec Christiane Rimbaud).

Il écrivit aussi des livres pour enfants : Plume et le saumon, L’ourse aux pattons verts, Histoires de la forêt de Bercé, La planète aux enfants perdus.

Christian Pineau était : Grand Officier de la Légion d’Honneur,Compagnon de la Libération, Croix de Guerre 39/45 (3 citations), Médaille de la Résistance avec rosette, Commandeur de l’Ordre de l’Empire Britannique, Grand Croix de l’Ordre de Léopold de Belgique, Croix de Guerre Belge.

Il s’est éteint le 5 avril 1995 à Paris. Ce Compagnon de la Libération est enterré au cimetière du Père-Lachaise à Paris dans la 97eme division.