Navigation







Auteurs - Chansonniers - Arts de la scène

VAILLARD Pierre Jean (1918-1988)

26eme division (2eme ligne, 3)
dimanche 9 novembre 2008.
 

Pierre Jean Vaillard, je l’ai rencontré dans des soirées privées où son humour caustique faisait mouche, son regard, parfois désabusé et un tantinet sévère démentaient ses propos, alertes, vifs et insolents, jusqu’à la limite de l’irrévérence...

Son épitaphe dépeint le personnage au delà de l’homme...

Chansonnier montmartrois

Pierre-Jean Vaillard est né à Sète le 12 mars 1918. Chansonnier, écrivain, auteur d’aphorismes, comédien de théâtre et de radio, il a été à l’origine avec Jacques Canetti, de la fondation, en 1943, du théâtre des Trois-Baudets à Alger (rue Mogador).

Il a vécu les dernières années de sa vie au Vésinet. Il est mort le 17 février 1988 et est enterré au cimetière de Montmartre.

Sa sépulture est ornée de l’inscription suivante, de sa main :

"Ci-git Pierre Jean Vaillard,

Ce fut un joyeux boute-en-train,

Il fut grivois, il fut paillard,

Ilsavait voir la vie en rose,

Il composait des vers,

Les vers le décomposent,

Salut à son dernier quatrain !"

Pierre Jean Vaillard a tourné pour le cinéma :

1955 : Si Paris nous était conté,

1956 : Assassins et voleurs,

1957 : Que les hommes sont bêtes

1958 : Le Naïf aux quarante enfants,

1964 : Les Barbouzes (narrateur).

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)