Navigation







Révolution - Empire - Restauration - Monarchie de juillet

MORNAY Charles Léonce, général comte de (1792-1849)

43eme division (2eme ligne, O, 23)
lundi 20 octobre 2008.
 

Lieutenant général

MORNAY (CHARLES-LEONCE, comte de) est issu dé la famille de Duplessis-Mornay d’Arqués et d’Yvry, ce compagnon indépendant du Béarnais, héritier d’un beau nom de guerre, Léonce de Mornay porta la cuirasse comme son aïeul Duplessis l’avait portée.

Né en 1792, il sortait en 1812 de l’École militaire de Saint - Germain. Sous-lieutenant au 8e régiment de hussards , il prenait sa part des dangers et des gloires de la retraite de Russie.

Le 10 octobre 1813 à Duben, l’Empereur nommait de Mornay lieutenant ; bientôt après, à l’affaire de Kùlm, de Mornay était blessé d’un biscaïen à l’épaule.

Chevalier de la Légion-d’Honneur en l813, il se distinguait aux batailles de Bautzen, de Dresde et Leipzig. La même année, le général Corbineau appelait de Mornay auprès de lui en qualité d’aide-de-camp.

Nous le retrouvons capitaine en 1814 et c’est en cette qualité qu’il est fait prisonnier à l’affaire de Brienne.

Rentré en France à la paix de 1814, Léonce de Mornay fut admis dans la maison du roi et obtint un grade supérieur.

Lieutenant-colonel du 2e dragons à la fin de 1815, Mornay obtint en 1833 le commandement des dragons de la Manche qui devinrent le 7e régiment de cuirassiers.

Après avoir exercé pendant douze années consécutives les fonctions si importantes de colonel, Léonce de Mornay fut nommé maréchal de camp le 31 décembre 1835.

Dix ans après, en 1845, le grade de lieutenant-général lui fut conféré.

Excellent officier de cavalerie , rapide manœuvrier , versé dans tous les détails du métier, le général de Mornay était naturellement indiqué pour le commandement des camps de manœuvre ; aussi fut-il, à plusieurs reprises, appelé à la tête du camp de Lunéville ; c’est en qualité de commandant en chef du camp que le général de Mornay présida aux essais tentés pour la réforme des manœuvres de la cavalerie.

Le général de Mornay est mort en janvier 1849 dans sa 57e année. Il repose dans la 43e division.

Sources : Biographies des gloires militaires de la France, Charles Mulliè, Paris, 1851.

Crédit photo : Jacques_Senaeyve