Navigation







Révolution - Empire - Restauration

SAN THOMMASO Théodoro CARON, marquis de (1789 - 1816)

45eme division (2eme ligne, O, 16)
jeudi 16 octobre 2008.
 

Un nom bien oublié...

Allessandro, Carone, Théodoro, marquis de San Thommaso voit le jour en 1789. Il est décédé à Paris en 1816, à l’âge peu avancé de 27 ans (selon Jules Moiroux). Dans les notes laissées par l’ancien historien officiel des cimetières de la Ville de paris, il aurait joué un rôle dans la Gaule subalpine de 1800-1801. Compte tenu de l’âge de notre personnage à ces dates, il parait trés douteux qu’il ai eut une quelconque responsabilité.

La seconde campagne d’Italie fut l’une des plus brillantes du général Bonaparte. Le 16 juin 1800, l’armistice d’Alexandrie du Piémont met fin à la campagne et les Autrichiens se retirent au delà du Pô. La République subalpine est proclamée le 16 juin 1800 et durera jusqu’à l’annexion du Piémont à la France, le 11 septembre 1802.

Carlo Marochetti (1805-1867) Tombeau de Alessandro Carrone marchese di San Tommaso, détail - Photo : Marco Calderini, vers 1928

La Gaule subalpine naît suite à l’armistice d’Alexandrie du Piémont entre Bonaparte et les Autrichiens. La nouvelle république "sœur" est créée ce jour là avec Turin pour capitale.

Qoi qu’il en soit, le marquis de San Thommaso repose sous un beau monument de la 45e division, surmonté d’une sculpture, œuvre de Marochetti, dont l’état nécessite une restauration ou une consolidation. Cela devrait être entreprit dans quelque temps par la Ville de paris.

La restauration a été effectuée il y a peu.

Si vous possédez des informations sur ce personnage, soyez aimable de bien vouloir entrer en contact avec notre association soit au :

06 20 46 23 87

ou par mail :

appl_contact@yahoo.fr

à l’avance merci...

Sources : Jules Moiroux, Guide Illustré du cimetière du Père Lachaise, Paris 1909/ Christian Charlet, historien officiel des cimetières de Paris, notes.

Gravures : tombe du marquis Théodore de San Thommaso, Louis Marie Romain, Paris 1863.

Portrait du sculpteur Marochetti. Paris, 1863.

Crédit photo : Régis Dufour Forrestier (APPL 2008)

***

Nos sincères remerciements à Mme Guénola Groud, conservatrice du patrimoine, pour son aide amicale. (APPL 2008)