Navigation







IIIe République - Représentants du peuple - Députés - Sénateurs

DELAFOSSE Jules Victor (1843-1916)

33eme division (1ere ligne, 7)
samedi 4 octobre 2008.
 

Journaliste et Député du Calvados

Jules Victor Delafosse est né à Pontfarcy dans le Calvados le 2 mars 1843. Il fit ses études à Vire, puis à Paris. Il fut reçu licencié es-lettres.

Ce fut un grand voyageur, parcourant l’Europe. Pendant le siège de Paris en 1870-71, il servit dans la Garde Nationale.

Il entra ensuite au Journal de Paris en 1870. Après le 24 mai 1873, il succéda à M. Weiss au Paris-Journal.

Candidat bonapartiste lors des élections du 20 février 1876,, dans l’arrondissement de Vire, il échoua face au candidat républicain. A la fin de cette même année, il fonda à Paris, avec Albert Darny, un journal bonapartiste, La Nation, qui eut une existence éphémère. Il vint ensuite à Caen, créer l’Ami de l’Ordre.

Candidat officiel du gouvernement du 16 mai, aux élections du 14 octobre 1877, il fut élu à Vire avec une peu confortable avance. La Chambre invalida cette élection, mais les électeurs convoqués à nouveau le 17 juillet 1878, confirmèrent son mandat. Il prit place à droite dans l’hémicycle. Il devint bientôt un des orateurs les plus écoutés à droite, surtout en matière de politique extérieure.

Il est réélu à nouveau lors du scrutin du 21 août 1881. Il interpella le ministre des Affaires étrangères sur son attitude hostile vis à vis de la Turquie, sur la question égyptienne, etc.

porté sur la liste conservatrice du Calvados aux élections du 4 octobre 1885, Jules Delafosse fut élu le premier sur sept candidats. Il s’éleva le 22 décembre suivant contre les crédits réclamés pour le Tonkin et continua à protester contre la politique coloniale.

En juillet 1887, son nom fut mêlé aux propositions de coup d’état qui auraient été faites au général Boulanger, d’une part, par 94 généraux, d’autre part, par une délégation de la droite. Jules Delafosse reconnut avoir eut des discutions avec le général Boulanger à titre privé.

Jules Delafosse est l’auteur de plusieurs ouvrages politiques, parmi lesquels :

Théorie de L’Ordre,Par Jules Delafosse, Paris, Librairie Plon, (1901), ouvrage foisonnant comprenant Introduction, la Monarchie, la démocratie, le suffrage universel, la République, le parlementarisme, le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif, l’administration, l’esprit de gouvernement, morale d’état, l’enseignement public, l’armée, la justice, la presse, l’église et l’état, la question sociale.

Psychologie du député, par Delafosse, Jules (1843-1916), Plon-Nourrit et Cie (Paris, 1904). HOMMES ET CHOSES , DELAFOSSE JULES paru en 1888 aux éditions DENTU.

Il fut de nouveau élu député de 1902 à 1916. Il ne manqua jamais une occasion de protester contre la politique coloniale des gouvernements.

Jules Delafosse s’est éteint le 31 janvier 1916 à Paris, il est inhumé au cimetière du Père Lachaise dans la 33e division (chapelle de la famille Garnier).

Sources : Dictionnaire des personnalités parlementaires,Paris 1885, et divers.

Crédit photo : Hugo_photos (APPL 2008)