Navigation







La Passion de HUGO...

vendredi 3 octobre 2008.
 

Hugo, ou la photo passion

On ne présente plus l’ami Hugo, vieil inconditionnel du Père Lachaise et des cimetières parisiens. L’homme est redoutable, toujours accompagné de son Alter ego, un appareil de photo diabolique qui transforme chaque cliché en œuvre unique...

Voilà des décennies qu’il capture des instants, figés pour l’éternité, qu’il emmène loin de cet endroit de sérénité...

Débordant d’énergie, vif, rapide, bien souvent incontrôlable, électron libre dans les allées romantiques, il nous restitue tout un monde en voie de disparition.

Mais, laissons lui la parole...

Quelques mots sur moi :

Je m’appelle Hugues Marchand, mais ayant travaillé de nombreuses années avec l’Amérique du sud - Brésil- on m’a toujours appelé Hugo d’où mon surnom de photographe amateur que j’ai adopté ! La photo est une vieille passion de jeunesse.

J’avais 20 ans à Madagascar, quand j’ai commencé à m’y intéresser, il faut dire qu’il y avait de magnifiques paysages et des couleurs sublimes... Je devais d’ailleurs en faire mon métier mais les aléas de la vie m’ont conduit vers d’autres horizons. Il faut dire que mon père professeur de philo était un grand voyageur qui nous a permis de voir du pays comme on dit et d’ouvrir les yeux sur le monde, je l’en remercie !

Je suis maintenant à la retraite depuis une quinzaine d’années et j’ai commencé ma tournée des cimetières par Montmartre -le cimetière- en voisin car j’habitais alors rue des Batignolles.

Puis j’ai poursuivi avec Montparnasse et Passy et bien sûr le Père Lachaise que j’ai gardé pour la fin car il me faisait peur par sa taille sans penser que c’était aussi un jardin qu’il est resté et même le plus grand de Paris !

Comme tout le monde, j’ai commencé à chercher les personnalités célèbres « classiques » et les plus récentes, les « people » et finalement j’ai opté pour le côté artistique des lieux en m’intéressant plutôt aux sculptures et aux vitraux. Les plus grands sculpteurs ont exercé leurs talents dans ces cimetières devenus « musées à ciel ouvert ».

Quant aux vitraux, ils sont un magnifique kaléidoscope pour nos yeux, mais ils sont devenus de plus en plus rares hélas car volés ou détruits !

Vitraux (Père Lachaise - Hugo_photos)

J’ai voulu garder un souvenir de ce patrimoine et c’est pourquoi j’ai ouvert mes blogs « photos » où vous retrouverez un certain regard sur cet environnement beaucoup moins sombre qu’il n’y paraît au premier abord.

J’ai choisi ce « black & colour » pour donner plus d’éclat à ces œuvres qui méritaient un écrin de velours. J’espère que vous partagerez et aimerez-vous aussi ma vision de ces lieux.

Voici mes blogs sur le Père Lachaise :

hugophoto.canalblog.com

hugoexpo.canalblog.com

femmesaupl.canalblog.com

vitrauxhugo.canalblog.com

Merci de vos futures visites et merci à l’APPL de m’accueillir dans « les Echos » (Hugues Marchand est membre fondateur et honoraire de l’APPL)

Hugo (APPL 2008)

Crédit photos : Anne-Lise & Hugo_photos (APPL 2008 - Tous droits réservés)