Navigation







Médecins - Chirurgiens - Hommes de l’Art

PORTAL Antoine, baron de (1742-1832)

Cimetière du Calvaire
mardi 24 juin 2008.
 

Fondateur de l’Académie de médecine

Antoine Portal, né à Gaillac le 5 janvier 1742 et mort à Paris le 23 juillet 1832, est un médecin, anatomiste et biologiste français, dont les relations étroites avec Louis XVIII - il était premier médecin du roi - permirent la création de l’Académie de médecine.

Descendant d’une famille d’apothicaires de Cahuzac sur Vere, aîné d’une fratrie de douze enfants, il étudie la médecine à Albi et à Toulouse. En 1765, il obtient son titre de docteur à Montpellier, où il commence à enseigner l’anatomie.

En 1766, il s’installe à Paris. Grâce à la recommandation du cardinal de Bernis (1715-1794) auprès des médecins du roi Jean-Baptiste Guyonnet-Senac (1693-1770) et Joseph Lieutaud (1703-1780), il est nommé précepteur d’anatomie auprès du Dauphin en 1767.

En 1769, il entre à l’Académie des sciences et il succède à Antoine Ferrein (1693-1769) à la chaire d’anatomie au Collège royal. Il publie une Histoire de l’anatomie et de la chirurgie, contenant l’origine et les progrès de ces sciences.

En 1776, Buffon (1707-1788) le fait nommer professeur d’anatomie au Jardin du roi. Il obtient la chaire nouvellement créée d’anatomie humaine au Muséum national d’histoire naturelle en 1793. En 1803, il fait paraître son fameux Cours d’anatomie médicale en cinq volumes. Louis XVIII le fait nommer premier médecin du roi, fonction qu’il occupe également sous Charles X.

Il contribue largement à la création, en 1820, de l’Académie de médecine, dont il est nommé président d’honneur. Cette académie avait pour objectif de rassembler l’élite des médecins et des chirurgiens français.

Il réussit à survivre à tous les régimes politiques tout en y récoltant tous les honneurs. Auteur fécond, il ne réalise pourtant aucune découverte majeure.

Antoine Portal meurt le 23 juillet 1832 des suites de la maladie de l’homme de pierre, à l’âge de 90 ans. Il est inhumé au cimetière du Calvaire (Saint-Pierre de Montmartre).