Navigation







Ecrivains - Poétes - Littérateurs

GARCIA SUELTO Thomas (1778-1816)

43eme division (2eme ligne, O, 21)
dimanche 25 mai 2008.
 

Poéte et philosophe espagnol

GARCÍA-SUELTO Thomas Garcio, littérateur, né à Madrid en 1778, se livra de bonne heure à l’étude des lettres , et par les connaissances étendues qu’il acquit dans les langues latine et grecque , ne tarda pas à se faire une réputation.

Outre plusieurs poésies de différents genres qu’il publia dès l’année 1800, il fît paraître peu de temps après en cinq langues les Conseils d’un père à son fils, de Muret, et d’autres ouvrages, notamment quelques poèmes dramatiques.

Le goût et le discernement dont il avait donné des preuves le firent nommer membre des diverses commissions créées, soit pour l’examen des oeuvres destinées au théâtre, soit de celles qui concernaient l’instruction publique. En même temps qu’il cultivait la littérature et la poésie, Garcia suivait la carrière médicale et s’était rendu à l’université d’ Alcalá, où il rédigea le Seminario erudito de Sciencias, arles y bellas letras de la Ciudad- Alcalá.

11 vint ensuite à Madrid , et suivit pendant deux ans les cours de l’école royale de clinique et de perfectionnement. Nommé médecin des étrangers à l’hôpital civil et militaire de Madrid, il fit preuve du zèle le plus actif à l’égard des blessés français , et sa conduite lui valut bientôt le titre de médecin ordinaire de l’armée française.

En 1810, il traduisit en espagnol le Traité sur le galvanisme de Humboldt, avec des notes curieuses qui le firent connaître comme physicien. 11 accompagna l’armée française dans sa retraite et vint à Paris , où. il mourut le 10 septembre 1816.

Outre les ouvrages dont nous avons déjà parlé , il en a donné plusieurs autres, parmi lesquels on distingue : Ktriarte, tragédie ; la traduction du Cid de Corneille ; celle des Recherches sur la vie et la mort, in4 ; les 5 premiers vol. de l’anatomie médicale de Portai, 1805 ; Eloge historique du docteur Severo Lopez, etc. 11 a fourni plusieurs articles à la Bibliothèque médicale , où il inséra en 1816 un mémoire contre la prétendue incombustibilité du charlatan Mariano Chacon ; une notice sur la médecine des Arabes. M. le docteur Hurtado a publié une notice sur la vie et les écrits de Th. Garda-Suelto , Paris, 1816 , in-8, insérée dans le journal de médecine, de Leroux, octobre même année.

Il repose dans la 43eme division.

Sources : Dictionnaire des auteurs et littérateurs du XIXe siècle.