Navigation







Sciences et Techniques

GAMBEY Henry (1787-1847)

15eme division (1ere ligne, Y, 31)
vendredi 7 mars 2008.
 

Ingénieur mécanicien

Henry Prudence Gambey voit le jour à Troyes le 8 octobre 1787, fils d’un horloger, il fit des études à l’Ecole des arts et métiers de Châlons-sur-Marne et y demeura quelques années comme contremaître.

Il vint ensuite à Paris et s’y établit comme horloger et fabricant d’instruments de précision dans le Faubourg Saint-Denis.

Arago,alors directeur de l’Observatoire, eut l’occasion de l’employer pour des travaux délicats et, ayant apprécié son habileté, fit sa réputation et lui accorda son amitié.

Gambey obtint la clientèle de l’Observatoire, du Bureau des Longitudes, de tous les savants de son époque, fut associé aux Académies de Stockholm et de Genève, membre du Bureau des Longitudes puis, en 1837, de l’Académie des sciences.

on lui doit la fabrication d’ instruments de haute précision, un théodolite pour Coulomb, des boussoles de déclinaison, un héliostat pour Fresnel, un cathétomètre, ou mesureur vertical, pour Dubourg et Petit, pour l’Observatoire de Paris un équatorial et une lunette des passages et, pour l’Ecole polytechnique un sphéromètre.

IHenry Gambey s’est éteint à Paris le 28 janvier 1847. Il repose dans la 15e division. Sa sépulture est ornée d’un buste en bronze, oeuvre de Chardigny.

Crédit photos : Annie_photos (APPL )