Navigation







Sciences et Techniques - Chimistes

ARCET Jean Pierre Joseph d’ (1777-1844) (34)

34eme division (7eme ligne, N, 36)
mardi 4 mars 2008.
 

Chimiste, membre de l’Institut

Jean-Pierre-Joseph d’Arcet voit le jour à Paris le 31 août 1777.

Il poursuit les travaux de son père Jean d’Arcet. Il est nommé commissaire général des monnaies et il est élu membre de l’Académie des sciences en 1823. Il crée les premières fabriques de soude et de potasse artificielles ainsi que d’alun, perfectionne la savonnerie et le clichage.

Il fait de nombreuses recherches sur les alliages, l’affinage des métaux, la fabrication et l’essayage des monnaies, et réussit à diminuer, au moyen des ventilateurs, les dangers d’un grand nombre d’industries : dorure, soufroirs, vidanges.

Il est surtout connu pour ses expériences sur la gélatine. Ses découvertes sont à l’origine de la mise au point de la pastille de Vichy.

On lui doit quelques ouvrages tels que : Mémoire sur les os provenant de la viande de boucherie, dans lequel on traite de la conservation de ces os, de l’extraction de leur gélatine par le moyen de la vapeur, et des usages alimentaires de la dissolution gélatineuse qu’on en obtient (1829), Description des appareils de chauffage à employer pour élever convenablement la température du courant ventilateur dans les magnaneries salubres (1841) et Collection de mémoires relatifs à l’assainissement des ateliers, des édifices publics et des habitations particulières (1843).

JP. J. d’Arcet est mort à Paris le 2 août 1844,il repose dans la 34eme division. Sa sépulture est ornée d’un buste, oeuvre de Pradier.

Inscriptions sur la tombe :

Claire Choron (1787-1871), épouse de Jean-Pierre-Joseph d’Arcet

Clémence d’Arcet (1810-1820), première fille de Jean-Pierre-Joseph d’Arcet et de Claire Choron

Louise d’Arcet (1814-1885), deuxième fille de Jean-Pierre-Joseph d’Arcet et de Claire Choron, épouse du sculpteur James Pradier

Pauline d’Arcet (1821-1905), troisième et dernière fille de Jean-Pierre-Joseph d’Arcet et de Claire Choron, épouse de Joseph Le Coëntre

Joseph Le Coëntre (1805-1879), époux de Pauline d’Arcet

Marie Le Coëntre (1847-1926), fille de Joseph Le Coëntre et de Pauline d’Arcet

B. Emmanuel Sano (1822-1878), époux de Marie Le Coëntre

Jeanne-Marie Sano (1876-1932), fille de B. Emmanuel Sano et de Marie Le Coëntre

Jules Pradier (1871-1886), deuxième fils de John Pradier et de Lina Ackermann.

Colonne surmontée d’un buste en bronze par J. Pradier et signé Ferie de Eck et Durand.

Le buste est une réplique du buste en marbre commandé à Pradier en 1845 pour l’Institut. (buste en bronze, hauteur 46 cm).