Navigation







Ecrivains - Littérateurs - Journalistes

CARTIER Raymond (1904-1975)

10eme division
lundi 25 février 2008.
 

Journaliste et écrivain

Raymond Cartier est un journaliste français, né à Niort en 1904, à qui l’on doit la célèbre formule : « La Corrèze avant le Zambèze ».

En 1937, il participe au lancement du journal l’Époque. Il est proche du parlementaire de droite Henry de Kérillis. En 1939, ils co-rédigent le livre Laisserons-nous démembrer la France ? ou ils expriment leurs profondes convictions antimunichoises.

Ce livre consacre déjà un chapitre aux enjeux économiques de la future confrontation avec l’Allemagne (la route du fer et la route du blé) et préfigure donc son recours à une analyse macro-économique des problèmes géopolitiques.

Après guerre, il est correspondant à New York pour Samedi Soir. Il retrouve aux États-Unis Henry de Kérillis, vivant en « exil » en Nouvelle-Angleterre.

Il est grand chroniqueur à Paris-Match durant les années 1960. Ces chroniques, qui portent sur l’actualité internationale et la géopolitique font le succès du titre.

Respecté à l’instar de Raymond Aron, comme une grande plume de la presse écrite, et une voix officieuse de la France, il publie en 1966 une monumentale Histoire de la Seconde Guerre mondiale aux éditions Paris-Match Larousse, dont l’iconographie (cartes, photos) et la qualité du texte restent une référence.

Raymond Cartier s’est éteint le 8 février 1975. Il repose dans la 10e division.

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)