Navigation







Sculpteurs caricaturistes

DANTAN Jean Pierre (1800-1869)

4eme division (1ere ligne)
vendredi 22 février 2008.
 

Sculpteur caricaturiste

Jean-Pierre Dantan, dit le Jeune voit le jour à Paris en 1800. Il est aujourd’hui plus connu que son frère Antoine Laurent Dantan, dit l’Aîné, en tant que sculpteur de caricatures et portraits de ses contemporains.Il est souvent confondu avec son frère, sculpteur également.

Formé d’abord par l’apprentissage auprès de son père sculpteur sur bois, Jean-Pierre Dantan entra à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1823 et suivit les cours du sculpteur François-Joseph Bosio.

Il se lança vite, à partir de 1826, dans la caricature dessinée et sculptée après la création admirée de la statuette représentant César Ducornet (1805-1856) sous l’aspect réaliste d’un poète miséreux.

Il réalisa des centaines de petits bustes de vingt à soixante centimètres qui étaient commercialisés soit en plâtre, soit en bronze : il exposait ses caricatures et portraits de la société de son temps dans une salle du passage des Panoramas, dite "musée Dantan".

Ces portraits-charges représentant les célébrités de la politique (Talleyrand, William Douglas, Hamilton, Louis-Philippe...), des arts (Beethoven, Paganini, Verdi, Liszt...) et des lettres (Victor Hugo, Balzac, les frères Delavigne ...) connaîtront un grand succès : on les trouve aujourd’hui dans les musées de nombreux pays (en particulier au musée Carnavalet à Paris) et dans des collections privées, surtout en France et en Angleterre, et ses statuettes figurent toujours dans les catalogues de ventes d’objets d’art.

L’œuvre de J.P. Dantan est à rapprocher de celle de son contemporain Honoré Daumier, sculpteur, peintre, caricaturiste et lithographe français (1808-1879).

Il eut comme élève Prosper d’Épinay et Deloye. Il s’est éteint à Baden-Baden en 1869, il repose dans la même sépulture que son frère dans la 4e division.

Crédit photos : Annie_photos (APPL 2008)