Navigation







Peintres - Dessinateurs - Illustrateurs - Graveurs

DUBUFFE Claude Marie (1790-1864)

23eme division (1ere ligne, R, 18)
dimanche 10 février 2008.
 

Peintre d’histoire

Claude-Marie Dubuffe voit le jour a Paris 1790. C’est le fondateur d’une dynastie de peintres.

C.-M. Dubuffe entre en 1804 dans l’atelier de J.-L. David et effectue son premier envoi au Salon en 1810. En 1811, au cours d’un voyage en Italie, il est introduit auprès de la famille d’Orléans et commence une longue et brillante carrière de portraitiste avec deux commandes officielles de 1824 : la Naissance du duc de Bordeaux et le Passage de Bidassoa.

Ses deux peintures allégoriques qui connaissent un très grand succès, les Souvenirs et les Regrets (Pasadena, Norton Simon Museum), sont diffusées par la gravure. Dès 1826, il ouvre un atelier et fonde, avec le baron Taylor et Dauzats, une association d’entraide des artistes.

À partir de 1848, lors de séjours à l’abbaye de Lucerne, il peint des paysages à la manière de Bracassat. Après des débuts très davidiens (Portrait de l’épouse de l’artiste, 1818, Paris, Louvre ; la famille Dubuffe en 1820, id.), C.-M. Dubuffe évolue vers une manière plus libre (Duchesse de Valençay, 1838, Paris, Petit Palais ; Marie d’Orléans, reine des Belges, 1836, Bruxelles, Palais royal ; Léopold Ier, roi des Belges, 1836, Compiègne).

Claude Marie Dubuffe s’est éteint à La Celle-Saint-Cloud en 1864. Il repose dans la 23e division.

Illustrations : La famille de l’artiste en 1829 - Portrait.

Crédits photos : Annie_photos (APPL 2008)