Navigation







Restauration - Monarchie de juillet

GAY Edmond lieutenant de cavalerie (D. en 1842)

32eme division (16e ligne, U, 34)
lundi 7 janvier 2013.
 

Lieutenant de cavalerie

On connait trés peu de chose sur cet officier décédé en Algérie en 1842.

Sa sépulture, hautement allégorique, témoigne de l’engouement de l’époque pour ces monuments dédiés à l’état de soldat, fer de lance de l’état et de la patrie.

Gay (Edmond-Adolphe), lieutenant de cavalerie, décédé en Afrique le 11 mai 1842. - Tombeau en marbre (H. 2m 15) simulant un rocher et un tronc d’arbre.

Au pied de l’arbre, la tunique de l’officier et des couronnes d’immortelles ; au-dessus sont disposés en pyramide, dans les branches de l’arbre, une cuirasse, un casque, des épaulettes, une épée, des gants, un revolver, etc. Signé : P. Robinet, 1844.

Ce tombeau, de forme bizarre, élevé sur les dessins de Marcel, architecte, a été gravé par L. Normand[1].

(32e div.)

Sources : Nouvelles archives de l’art français, 3e série, tome 13.djvu/215 et divers.