Navigation







Ecrivains - Historiens - Romanciers

HILLAIRET Jacques (1886-1984)

88eme division
lundi 4 février 2008.
 

L’ historien du vieux Paris

Jacques Hillairet, est le pseudonyme du colonel Auguste André Coussillan, né en 1886 à Commentry, dans l’Allier. C’est un historien français spécialisé dans l’histoire du vieux Paris. Aujourd’hui encore, deux de ses ouvrages, publiés depuis plus de quarante ans, font figure de référence : Connaissance du vieux Paris et le Dictionnaire historique des rues de Paris.

C’est à notre connaissance, le plus grand auteur de l’histoire de Paris. Son ouvrage, Les 200 cimetières du vieux Paris, reste et demeure une source importante pour les amoureux des enclos de repos de la capitale.

À partir de 1951, Jacques Hillairet publie aux éditions de Minuit une série intitulée « Évocation du vieux Paris ». De cette série naîtront chez le même éditeur les trois volumes de Connaissance du vieux Paris (Rive droite, Rive gauche, Les Îles et les Villages), et une collection dirigée par cet auteur : « Évocation du Grand Paris », qui publiera notamment un ouvrage écrit en collaboration avec l’historien Georges Poisson.

Le Dictionnaire historique des rues de Paris, régulièrement réédité et remis à jour, décrit en détail l’histoire, les monuments et les événements qui ont marqué les quelque 5 334 rues de la capitale.

Il existe désormais une rue Jacques-Hillairet à Paris, dans le 12e arrondissement.

Parmi la trentaine d’ouvrages publiés par Jacques Hillairet, on citera notamment :

Connaissance du vieux Paris, Minuit, 1951 ; Payot/Rivages, 1993 ; Rivages/Poche, 2005 Dictionnaire historique des rues de Paris, 2 vol., Minuit, 1963-1972 ; Minuit, 2004 Le Palais du Louvre, Minuit, 1955 ; Minuit, 1961 Gibets, piloris et cachots du vieux Paris, Minuit, 1956 Les 200 Cimetières du vieux Paris, Minuit, 1958 La Rue de Richelieu, Minuit, 1966, L’Île de la Cité, Minuit, 1970, Les Mazarinettes ou les sept nièces de Mazarin, Minuit, 1976, La Colline de Chaillot, Minuit, 1977, La Rue Saint-Antoine, Minuit, 1988.

Jacques Hillairet s’est éteint en 1984, à Paris, il repose dans la 88e division sous un simple monument.

Sources : Portail des écrivains. Editions de Minuit, Paris 2008.