Navigation







Révolution - Empire - Restauration

CRAWFORD Quentin (1749-1819)

41ere division
mardi 29 janvier 2008.
 

Artisan de la fuite à Varennes

de

Marie Antoinette

Quentin Crawford voit le jour en 1749. Il fut l’ami et conseiller de Marie-Antoinette, il aida Fersen à organiser la fuite de la famille royale en 1791.

Pendant la période révolutionnaire, ses biens furent saisis en France et du s’exiler.

Il fut l’amant d’Anne Eléonore Franchi. Danseuse de profession, elle a tout d’abord été remarquée lors du carnaval de Venise par le duc Charles-Eugène de Wurtemberg qui lui fit trois enfants. A Vienne, après la mort du duc et de nouveau danseuse, elle a été la maîtresse de Joseph II, raison pour laquelle, l’appréciant peu, l’impératrice Marie-Thérèse la chassa d’Autriche.

Exilée dans les Indes, elle en revint en compagnie du banquier écossais Quentin Crawford. Tous deux remeublèrent l’Hôtel Matignon qui redevint un lieu de fêtes pour la société de l’Ancien Régime et un foyer d’opposition. Très lié à Joséphine de Beauharnais, le couple critiqua de plus en plus ouvertement Napoléon après leur divorce.

En 1808, ils cédèrent l’Hôtel Matignon à l’un des personnages les plus fameux de cette première moitié du XIXe siècle : M. de Talleyrand, Prince de Bénevent et Vice-Grand électeur. Quatre fois par semaine, il offrait en son Hôtel de Matignon des dîners de trente-six couverts préparés dans ses cuisines par le célèbre Boucher.

Quentin Crawford s’est éteint à Paris en 1819. Il repose dans la 41e division.